Partagez | 
 

 Un bien beau lac... selon certains point de vue!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélia Numbaki

avatar

Messages : 18
Points : 26
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Mer 9 Mai - 18:56

    Hélia arriva doucement, en trainant des pieds. Action plutot facile, vu qu'elle était vêtue d'un vielle paire de tenis usées, dont la toile rose avait perdu depuis longtemps l'éclat initial voulu : une couleur grena lumineuse.
    Les mains dans les poches de son short en jean denim, elle se dirigeait d'une démarche nochalente vers le lac. Ses cheveux au doux reflets ondulait à chacun de ses pas, suivant les mouvements capricieux du vent sauvage.
    Elle s'aretta un instant, se rapellant pourquoi elle voulait à tout prix venir ici, et pourquoi elle avait planté son père seul au restaurant :Il lui disait que le bonheur était une chose courte et précieuse, une chose unique et inestimable.
    Il lui demanda quel était son moment ou elle avait resentit le plus de bonheur dans sa vie : et là, aucun son ne sortit de sa bouche et l'effroyable vérité s'ouvrit à elle: elle ne se considerais pas comme une personne heureuse. Troublée, elle avait chercher une aide dans les yeux de son père, et compris que c'était là le seul but du repas: lui permettre de réflehcir à ça.
    Elle était partie précipitement, et avait réflehcit, sur un banc, à ses meilleurs souvenirs. Celui qui lui parrut le plus agréable était un pique-nique lors de ses 10 ans, sur le bord de ce lac Miroir. Il y avait son père, sa mère et son frère : sa petit famille au complet. Mais en y songeant bien, elle su que au fond ce n'est pas ça qui rendait ce moment plus beaux que les autres à ses yeux : c'est juste la sensation de liberté, de puissance que l'on ressent quand on est au bord de ce lac qu'elle avait aimé. Juste ça, cette sensation, pas le reste. Ces instants colés à une vie la comblait de bonheur. Est-elle un monstre pour ne pas apprécier à sa juste valeur? ou n'avait-elle tout simplement qu'un coeur de pierre, avide de sensation?

    C'est songeuse et rageuse contre elle-même qu'elle s'avança juste qu'à l'eau claire et pure ; si pure, si fraiche et si belle qu'elle songea qu'elle en était même jalouse. Jalouse d'une eau.
    Elle secoua la tête : je suis folle songea-t-elle.
    Elle pris son sac, l'ouvrit, envoya un sms disant à son père qu'elle rentrerais tard, tant pis pour l'anniversaire du voisin. Elle s'assit sur l'herbe fraiche et légèrement humide, puis ferma les yeux.
    Elle huma l'air délicat d'une après-midi ombragée, expliquant les quelques gouttes de rosée restant accrochée à l'herbe verte.
    Une odeur de précense animal vint lui chatouiller, les narines ; un lièvre était passé juste sous son nez.
    Elle rit, songeant qu'il finirais surement bouffé, mais se reprit et se laissa de nouveau aller à la tranquillité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Sam 12 Mai - 12:10

Quel jour étions-nous ? Que faire en cette matinée hivernale ?
Je ne savais même pas quel jour on était. Je m’étais levée, et j’étais allée me doucher. Curieusement, il n’y avait personne à la maison, mais ça ne m’allait pas si mal après tout. J’appréciais la solitude à sa juste valeur, contrairement à la plupart des gens. Je m’habillai rapidement, et je sortis vite de la maison qui me servait d’hôtel.

Les rues étaient presque désertes, seules quelques personnes courageuses sortaient. Mais le soleil était là, et invitait les gens à aller se balader, ce que je faisais. Mes pas étaient lents mais précis, et ils me conduisirent tour à tour au centre du village perdu, puis à la colline où j’observais un moment le ciel. On voyait la lune, qui trainait encore, profitant de la présence si rare auprès d’elle du soleil. Si je ne connaissais pas autant de choses sur les astres et que cette personnification ne me paraissait pas si enfantine, j’aurais dit que le soleil cherchait à fuit la Belle de la nuit. Quel égoïste.

Je quittais mon repère et descendis lentement vers le lac. L’étoile de notre système solaire miroitait dans l’eau claire et limpide du lac, rendant l’endroit magique à mes yeux. Il n’y avait pas grand monde aujourd’hui, mais comme je m’attendais à voir ce lieu désert, je fus surprise d’y trouver quelques personnes. J’engouffrais mes mains dans les poches de mon jean, et commençais à faire le tour du lac, réfléchissant à tout et à rien. Mes pas crissèrent sous le givre qui recouvrait la neige. Je regardais encore une fois le soleil qui me servait assez souvent de montre. Il était aux alentours de onze heures du matin, et je commençais à croire que j’allais m’emmerder toute la journée. Je faisais que ça de toute façon : je marchais, réfléchissais, j’étais tel un fantôme qui hantait des lieux sans but précis. Sauf que je n’étais pas morte, j’avais un corps bien solide, et finalement, j’avais peut-être un but, sans que je veuille me l’avouer. A quoi servirait une vie qui n’a pas de but ? Elle nous conduirait lentement jusqu’à la Mort sans qu’on ait envie de rester avec les vivants, sans regretter notre vie misérable sur Terre. On se dit que puisque ce que nous avons vécu jusqu’à présent n’avait l’air que d’un mauvais fil sans fil conducteur, on devait trouver mieux après. C’est logique de penser ça. D’autres ont peur de ce qu’on trouve après la vie, alors que moi, au contraire, j’étais curieuse de savoir, et je n’avais aucune raison valable de rester plus longtemps ici. Cessant toute pensée sordide, je percutais un imbécile qui avait eu la bonne idée de se trouver sur mon chemin. Je baissais mon regard, et je vis que c’était une fille, habillée avec des couleurs… Que je ne mettrais jamais, dirons-nous.

« Quelle bonne idée de t’être assise là », rayais-je. Je n’étais pas de bonne humeur, mais il faut dire que je ne l’étais jamais, alors ça ne changeait pas de d’habitude. Et puis, tout d’un coup, j’avais envie qu’il pleuve. J’adore la pluie, et ça faisait longtemps qu’on n’en avait pas eu. Ça me rendrait peut-être de bonne humeur, mais aucun nuage de s’annonçait à l’horizon.



Dernière édition par Louka Bernett le Mer 16 Mai - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélia Numbaki

avatar

Messages : 18
Points : 26
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Sam 12 Mai - 13:49

    (je passe à la première personne, je préfère m'accorder :P )

    C'est en songeant à ma misérable petite vie sans vie, oui je sais je n'ai rien trouvé de mieux que ça, "vie sans vie" ça me paraissait approprié à mon cas, que je sentis d’abord un genou, puis une jambe.

    Oui, une jambe ! Non mais on vient me foncer dedans même au bord d’un lac maintenant, quel irrespect. La jambe en question était couverte d’un jean sombre : Pas très flashy par rapport à mes collants roses assortis à mes baskets sous mon short. Un déprimé ? Non, une, en levant les yeux vers mon agresseur je vis une jeune fille. Je soupirai, me leva. Je n’allais pas rester sous elle, à ses pieds quand même, on a fait plus poli que moi, mais là c’est carrément du savoir-vivre. Je m’étirai, tendis mes bras vers le ciel pour assouplir un peu mon dos, le sol dur ne lui ayant pas fait un grand bien. C’est d’ailleurs la seule partie de mon corps qui me pose problème pour quand je fais un violent effort ; j’ai dans ces moments-là une pointe de douleur en bas des lombaires, et ce n’est bien heureusement pas un obstacle pour être pilote ! Après m’être levée avec agilité, je tendis ma main légèrement bronzée à l’inconnue, comme j’ai appris à le faire petite, haute comme trois pommes serrant déjà la main à des hommes politiques avides de pouvoir, d’argent. Je souris franchement, même si j’aurais préférée être seule. D’ailleurs il n’y avait pas forcement beaucoup de gens autour de la pupille bleu mouvante de la terre, mais il fallait qu’aujourd’hui une personne me fonce dedans. Quelle journée pourrie, vraiment, des jours, mieux faut rester chez soi.

    - Bonjour quand même. Je peux te retourner le compliment, quelle idée de me marcher dessus ?

    Puis, par envie de parler ou de en tout cas ne pas paraitre pour une sauvageonne, je me dis que je ne perdais rien à lui donner mon : peut-être pourrais-je apprendre le sien en retour, j’aime bien savoir à qui j’ai à faire. C'ets vrai, rien que la façon dont une personne annonce son nom, on sait quelle image elle a d'elle-même. En le clamant haut et fort, il montre leur appartenance à une famille, un clan , un groupe ; peut-être même veulent-ils nous rapeller que leur nom est connu, que certains magazine l'ont évoqué. D'autre le diront modestement, sans vraiment y faire attention : ils sont généralement simples, et ne se soucient que bien peu de détails aussi futiles de la vie. Certains accentueront certaines syllabes : sûrement de nombreux ont déjà par le passé écorcher leur identité, et ils ne veulent pas que ça se reproduise.

    - Je m’appelle Hélia. Hélia Numbaki. Ce n’est pas dans mes habitudes de venir ici, je me suis assise là où la neige a été déblayée.

    Je souris, sachant que si elle se considérait propriétaire de cette parcelle de terre, mon comportement m’excuserais, même si elle ne paraissait pas encombrée par ce genre de détails. Je cherchai dans mes souvenirs, mais je ne croyais pas l’avoir déjà rencontrée en ville ou lors d’un banquet. C'est pourtant à ça que se résume certaines vie sociale de certains en villes : les banquets, et le travail. Quand je vois ces gens se ballader, je ne peut m'empecher de songer que je ne veux pour rien au monde devenir comme ça, les yeux vides, usés par le temps et ce qu'ils ont vus.


(navrée de ce petit Rp, mais là je suis en train de batailler avec paint, donc j'ai l'esprit ailleurs *frappe son ordi*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Sam 12 Mai - 19:51

Certaines personnes faisaient preuve d’un réel manque de savoir vivre. Je devais faire partir de ses personnes. Je regardais la jeune fille tandis qu’elle se levait, et je grattais du bout de ma basket le sol givré. Non pas que j’étais timide, j’aimais juste faire fondre le givre et voir les gouttelettes d’eau fraiches sur le sol hivernal. Je levais mon regard vers elle lorsqu’elle parla. « Bonjour quand même. Je peux te retourner le compliment, quelle idée de me marcher dessus ? » Un sourire étira mes lèvres. Ce n’était pas un sourire de sympathie, plutôt un rictus, ou un sourire moqueur. « Ce n’était pas un compliment. » J’étais quelqu’un avare de compliments, et je ne voyais pas en quoi ce que j’avais dit en était un. Peut-être qu’elle n’avait pas la même définition que moi du mot compliment. Je lui prêterais peut-être mon dictionnaire, pour faire ma bonne action du jour, qui sait. Au vues de ses vêtements, elle paraissait d’être quelqu’un bien dans sa peau, joviale. Quoique, j’ai vu quelques personnes qui se servaient de couleurs pour ne pas se noyer dans la noirceur. Chacun son truc, comme on dit.

Je m’apprêtais à poursuivre mon chemin autour du lac quand elle reprit. Quelle piplette. « Je m’appelle Hélia. Hélia Numbaki. Ce n’est pas dans mes habitudes de venir ici, je me suis assise là où la neige a été déblayée. » Eh bien, contente de le savoir, écoute. C’est bien ce que j’avais envie de lui dire, mais il fallait parfois prendre un peu sur soi pour ne pas se faire des ennemis à chaque coin de rue. Je soupirais ; je sentais que j’allais rester ici un moment. « Tu te présentes à la manière de James Bond. T’es pas sa fille par hasard ? » Moi et mon sens de l’humour super développé. Des fois, je sortais des trucs que je ne pensais pas que j’allais sortir. Je me surprenais moi-même. Et de toute façon, savoir son nom me serait peu utile, puisque j’allais l’oublier d’ici cinq minutes. Enfin, jouons le jeu, ça ne peut pas me faire de mal. Je soupirais et lui répondis. « Louka Bernett. Et t’as pas besoin de te justifier, je ne vais pas t’interdire de t’assoir. » En fait, si, j’aurais pu. C’était même presque ce que j’avais fait en tout premier, mais bon, passons. Ça n’a pas vraiment d’importance. Je n’avais rien à faire, aussi décidai-je que j’allais rester un peu avec cette Hélia, pour passer le temps. Après tout, ne m’étais-je pas dit que j’allais passer la journée à m’ennuyer ? Elle m’offrirait une distraction.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélia Numbaki

avatar

Messages : 18
Points : 26
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Sam 12 Mai - 22:41

    Certaines personne n'ont pas forcement l'air gentille et aimable au premier abord, et cette fille me paraisait être une de ces personnes. Son bandeau sur son oeil lui donnait un air de pirate , et je me surpris à essayer d'imaginer comme elle a pu se faire ça. Accident? mutilation volontaire? bizutage pour entrer dans un groupe? Il parrait qu'ils sont de plus en violents.« Ce n’était pas un compliment. » Non mais franchement, cette fille avait déja entendue parler du mot ironie ou quoi? Ou alors c'est un attardée mentale. Je la scruta, l'étudiant attentivement : non, ce n'était pas ça. Juste une pauvre fille solitaire alors?

    - « Ravie de voir que tu possède un sens de l'humour développé et que sais reconnaitre des piques pour te faire remarquer tes paroles désobligantes... »

    Non mais d'ou venait-elle? Pour qui se prenait-elle? qu'est-ce qu'elle a ma façon de me présenter? « Tu te présentes à la manière de James Bond. T’es pas sa fille par hasard ? » En plus aucun logique.

    Bah non, sinon j'aurais dit Hélia Bond. »

    Niveau repartie, j'ai déja fait mieux, je l'avoue, mais là je manque totalement d'idée et d'envie de l'enfoncer plus bas que terre : elle ne m'a rien fait de bien méchant en fait.« Louka Bernett. Et t’as pas besoin de te justifier, je ne vais pas t’interdire de t’assoir. » Louka Bernett.. ce nom ne me dit rien du tout. Je connais une Louna, une Madame Beret, mais pas Louka Bernett. Je me demande ce qu'elle fait dans la vie. Je la vois bien serveuse ou barman, un truc dans le genre. Ou cuisinière. Hum.. cuisinant des veloutés , des farces.. Bon, stop, je vais entendre mon ventre gargouiller sous peu sinon.

    Et que fait-tu dans la vie, Louka?... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Sam 12 Mai - 23:10

Finalement, peut-être que j’avais choisi la mauvaise option. J’aurais dû me carapater tant qu’il en était encore tant. Je soupirais, et regardais de nouveau le soleil ; midi approchait à grands pas. J’avais donc marché plus d’une heure, depuis que j’avais regardé ma montre passe-partout. S’il avait plu, j’aurais perdu toute notion du temps. J’allais bientôt pouvoir m’en aller en prétextant de devoir aller manger. « Ravie de voir que tu possède un sens de l'humour développé et que sais reconnaitre des piques pour te faire remarquer tes paroles désobligantes... » Je levais les yeux au ciel. Bon Dieu, qu’avais-je fait pour mériter ça ? Voilà qu’elle me donnait des leçons, en plus. Elle avait quoi ? Un an de plus que moi, tout au plus ? Elle avait l’air d’une fille à papa. Elle ne devait pas avoir connu ce que j’avais vécu. M’enfin, après tout, ça ne la regardait pas, et je ne voyais pas pourquoi je mettais ça sur le tapis maintenant. « Je suis heureuse que tu le constates. Très peu de gens le remarquent, vois-tu. » Je remarquais qu’elle fonctionnait beaucoup sur l’ironie, et j’avais décidé d’en faire autant. Je n’avais peut-être pas un sens de l’humour raffiné ni très développé, mais je savais m’amuser à ma façon.

Mais même si elle se croyait drôle, son sens de la répartie était un vrai désastre. « Bah non, sinon j'aurais dit Hélia Bond. » Je ne l’aurais pas deviné toute seule, c’était sûr. Une nouvelle fois, je regardais l’étendue bleue au-dessus de nos têtes, dans l’espoir, peut-être, de voir une micro météorite s’écraser sur la petite tête de la pipelette. Voilà que je faisais des rimes maintenant. « Je n’ai peut-être pas un sens de l’humour hors du commun, mais ta répartie laisse à désirer. Elle ne vaut pas plus qu’un grain de poussière. » J’étais assez imagée sur ce coup-là. Je ne sais pas ce dans quoi je mettais les pieds, mais ça ressemblait trait pour trait à une joute verbale. L’image des chevaliers défendant leur honneur dans des tournois me revinrent en tête, me faisant sourire.

Pipelette était bien curieuse, dis-donc. Ainsi, voulait-elle savoir mon métier ? Je n’en avais aucun. Et pourquoi voulait-elle savoir ça ? Elle devait avoir quelques clichés qui s’étaient faufilés dans sa petite tête. Mais comment faire sans ? Les gens vous regardent, et vous classent dans des cases telles que « heureuse de vivre », « déprimée », « sans intérêt », etc… Même moi, je devais avouer que je le faisais. Personne ne pouvait le nier, c’était inévitable. Seulement, pas tout le monde n’en prenait conscience. Alors, en guise de réponse, je haussais les épaules. « Je ne fais rien. Pourquoi ? Tu m’imaginais strip-teaseuse peut-être ? » Et puis, ce n’est pas ce que j’appelais une vie. Moi, je voulais découvrir, apprendre, me mettre en danger. Mais là, tout ce que je risquais de faire, c’était de me retrouver coincée avec quelqu’un qui parlait trop, et qui était trop curieux. « Et toi, que fais-tu dans la vie ? du moins, si tu en as une. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélia Numbaki

avatar

Messages : 18
Points : 26
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Dim 13 Mai - 18:47

    Je vis que la jeune pseudo-déprimée, car je n'en était finalement pas tout à fait sûre, regardant le ciel. Elle s'attendait à y voir quoi? des extra-terrestres? très pieds à terre tout ça, philosophique même. Après tout, qui n'a jamais rêver de voir une soucoupe verte fendre les cieux pour se poser à nos pieds, nos enlever pour aller nous étudier dans une lointaine galaxie..? Heu, moi en fait. Bon, mauvais exemple. Sinon peut-être aimait-elle les oiseaux? Ou alors elle contait en manger un pour son déjeuner, midi était déjà passé. « Je suis heureuse que tu le constates. Très peu de gens le remarquent, vois-tu. » Non mais c'est que cette gamine allait en plus me concurrencer sur le terrain de l'ironie, mon terrain de prédilection ! Dès lors, mon état passa de "je m'ennuie grave" à " elle m'ennuie grave". Pas très juste ni très mature, m'enfin on s'occupe comme on peut dans la vie.

    - « J'ai l’œil pour ce genre de détail, vois-tu, ne me remercie pas d'avoir fait attention à toi, j'ai du mal à ignorer les gens qui me foncent dedans...»

    Je regretta immédiatement cette phrase , lui offrant des nombreuses répliques cinglantes : je ne voulait pas aller sur ce terrain, mais mon caractère de chieuse commençait à ressortir, et c'était mauvais signe.« Je n’ai peut-être pas un sens de l’humour hors du commun, mais ta répartie laisse à désirer. Elle ne vaut pas plus qu’un grain de poussière. » Non mais elle sait ou elle peut se la mettre, ma repartie laissant à désirer?! Non mais là je n'en reviens pas ! surtout qu'elle est loin de faire mieux : un grain de poussière.. Le genre de réflexion que l'on utilise en CP, et encore pour ma part c'était déjà passé.

    Hum, tu peux parler toi, avec ton grain de poussière.. c'est très puéril !.. »

    Maintenant, je pensais avoir tout entendu. Mais non, je me trompais, la Déprimée m réservait une surprise, et de taille : « Je ne fais rien. Pourquoi ? Tu m’imaginais strip-teaseuse peut-être ? » C'est une parasite, une personne qui ne fait rien et vit ici au dépend des autres. Le genre de personne contre qui mon père se bat, pourtant malgré son hostilité évidente, je n'avais rien à lui reprocher. Enfin, en cherchant je pouvait trouver.. Déjà, je n'aurais jamais du lui donner mon nom : saleté de politesse ! En tout cas, elle n'en usait pas..«Et toi, que fais-tu dans la vie ? du moins, si tu en as une. » Elle sous-entendait quoi elle..? Que je n'avais pas de vie? non mais c’est plutôt elle qui doit s'ennuyer à mort.

    Non, tu n'a pas assez de forme pour ça. Et puis tu serais occupée... Au lieu de rien faire et de vivre comme ça, sur le dos des autres. Je suis pilote. Enfin, presque..Et sache que je suis sûre que ma vie est bien mieux remplie que la tienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Mer 16 Mai - 18:58

Elle, elle commençait à me faire chier, et sérieusement. « J'ai l’œil pour ce genre de détail, vois-tu, ne me remercie pas d'avoir fait attention à toi, j'ai du mal à ignorer les gens qui me foncent dedans...» Je ne comptais pas la remercier, de toute façon. Chose inutile, et tout le monde s’en offensait lorsqu’on oubliait ce simple mot. Les gens trouvaient tout et n’importe quoi comme prétexte pour se faire la guerre. Mais bien sûr, seule leur petite personne comptait pour les gens comme elle. Je soupirais et balayais ses paroles d’un geste de la main. « Ce n’est pas ma faute si tu t’assois n’importe où. Il y a des bancs, ici. C’n’est pas pour rien. » Accompagnant mes paroles, je désignais les bancs un peu plus loin, d’un signe de tête dans leur direction. C’est vrai après tout, non ?

Mais qu’est-ce qu’elle a cette fille ? « Très puéril » ? Ben tiens ! Et puis quoi encore ? On aurait presque dit qu’elle avait cent ans, juste avec sa manière de parler. Cela se voyait qu’elle n’avait pas habité au village perdu ; sa vie était très différente de celle que j’avais eue. Elle devait avoir plus que ce qu’elle ne voulait, devait avoir ce qu’une simple pensée avait éffleurée sans rien demander. Tandis que moi, moi, j’avais tout juste ce qu’il me fallait. Mais ça m’allait très bien, contrairement à d’autres, qui voulaient toujours plus. « Non, tu n'a pas assez de forme pour ça. Et puis tu serais occupée... Au lieu de rien faire et de vivre comme ça, sur le dos des autres. Je suis pilote. Enfin, presque. Et sache que je suis sûre que ma vie est bien mieux remplie que la tienne.» Quoi ? QUOI ? Aurai-je mal entendu ? Moi, pas assez de formes ? Non mais j’y crois pas. Elle m’avait bien regardé ? Je fixais les siennes, presque dérisoires, pour moi. Mes courbes étaient parfaites. Rien à voir avec les siennes. Non mais. En plus, pilote, c’était quoi ça ? Une plaisanterie ? « Mes formes sont parfaites. Arrête tes conneries. T’es juste aveugle, ou jalouse, à voir. » Pilote. Mon regard monta vers le ciel, pile au moment où un avion passait dans l’immensité bleue. Au moins, elle allait voler. Voir le monde d’en haut, tel un oiseau, ou les étoiles, même si celles-ci étaient bien plus hautes. Je savais qu’il y a plusieurs dizaines d’années, des hommes qu’on appelait astronautes étaient allés sur la Lune. Le satellite naturel de la Terre. Si elle conduisait des navettes spatiales, là, j’aurais été impressionnée. Par pour un vulgaire avion qui ne pouvait même pas atteindre les plus hautes montagnes. Quoi qu’il en soit, je devais m’admettre que j’étais impressionnée. Un peu. « Intéressant. Enfin, il y a mieux, évidemment. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélia Numbaki

avatar

Messages : 18
Points : 26
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Ven 18 Mai - 10:00

Cette fille m’énervait maintenant franchement. Qui-était-elle pour oser me prendre de haut comme ça, me snober? alors que au fond ce n'est qu'une pauvre fille sans vie?! J'inspirai un grand coup pour me calmer et apaiser mes sens, puis je repris le fil de ses paroles.« Ce n’est pas ma faute si tu t’assois n’importe où. Il y a des bancs, ici. C’n’est pas pour rien. » Quoi, quoi QUOI?! Par ce que en plus elle me prend pour une cruche qui ne sait pas à quoi sers un banc? non mais je suis sûre que avant elle je savais poser mes fesses sur ces jolis petits banc en bois clair. Cette attardée ne sait sûrement pas de quel bois il s'agit en plus, j'en suis quasiment sûre. En tout cas, si elle compte sur moi pour me laisser humilier, elle se fourre le doigt dans l’œil jusqu'au coude !

Merci, je sais qu'il y a des bancs, je ne suis pas aveugle, mais il me semble que j'ai le droit de m’assoir ou je le désire... »

Je suis sûre que cette fille n'a jamais fait d'étude. Si ça se trouve, elle ne sait même pas lire..! Enfin si, j'espère pour elle quand même. Faudrait que je lui demande. Quoique non, arriver et dire "ouais, salut, au fait, je te fait chier depuis 20 minutes mais je m'en fou, tu sais lire?" ça le fait vraiment pas. Au pire, je ne vois pas pourquoi j'aimerais savoir ça, cette fille je n'en ai rien à faire, non?.. Bah non, elle a réussit à éveiller ma curiosité, c'est la première que je croise en face et qui est une parasite non dénoncée. C'est comme un lion, on est intrigué même si on sait que ça peux nous faire du mal Bon, elle n'a pas du tout la musculature d'un lion, mais le principe reste le même je crois.«Mes formes sont parfaites. Arrête tes conneries. T’es juste aveugle, ou jalouse, à voir. » Non mais cette fille se prend vraiment pour un canon de beauté ou quoi? Oô Moi, jalouse? heu, cette fille m'a bien regarder ou quoi? certes je n'ai pas des nichons gros comme des ballons, mais quand même! faut avouer que je suis plutôt attirante, non..? Et puis ça fait deux fois qu'elle me fait une remarque sur mes yeux, ça va finir par m'énerver ça.

Moi, jalouse, t'a pris tes rêves pour la réalité toi. Je suis en aucun jalouse de tes formes.. enfin de ce qui te sers de formes féminines

Là, enfin, je vis qu'elle m'accordait un peu d'attention. Un peu, très très peu, mais c'était déjà ça. Je vis briller dans son oeil un leur d'admiration le temps d'un souffle. Finalement la petite fille sauvage allait enfin me respecter!« Intéressant. Enfin, il y a mieux, évidemment. »OK, c'est sûr cette gamine le fait exprès de m'énerver.

C'est sûr, se balader toute la journée dans les champs, c’est mieux.Moi je vois tout différemment au moins.. »

(je suis désolée du temps de post, j'ai 4 autre rp à faire alors je vais vite :3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   Sam 26 Mai - 16:15

« Merci, je sais qu'il y a des bancs, je ne suis pas aveugle, mais il me semble que j'ai le droit de m’assoir ou je le désire... » Eh bien, encore heureux. Je commençais à me dire que le gouvernement devrait poser des panneaux « interdit de s’asseoir sur la pelouse » au lieu de nous interdire de vivre. Elle m’avait mis hors de moi, elle m’excédait. J’avais envie de partir, maintenant, et retourner dans ma petite solitude bien douillette. Je ne lui répondis pas, ce qui de toute façon aurait servi qu’à entretenir la conversation. J’attendais donc qu’elle en finisse, les bras croisés, la fixant. «Moi, jalouse, t'a pris tes rêves pour la réalité toi. Je suis en aucun jalouse de tes formes… enfin de ce qui te sers de formes féminines.» Mes sourcils se froncèrent. Qu’est-ce qu’elle savait de mes rêves ? Elle ne savait rien de moi, à part mon nom, et elle prétendait tout savoir ? Savoir mes rêves, mes pensées les plus secrètes, pendant qu’on y est ? Et puis quoi encore. Elle allait bientôt me sortir qu’elle savait tout de ma vie. D’ailleurs, mes formes féminines sont plus que bien. « C'est sûr, se balader toute la journée dans les champs, c’est mieux. Moi je vois tout différemment au moins.. »

Je ricanais. Elle croyait faire sa fille avec un caractère hors du commun ? Elle me faisait bien rire. « Je ne me balade pas dans les champs. Et même si tu vois tout différemment, à force de te prendre pour un oiseau, tu finiras par te brûler les ailes. Autant rester sur le plancher des vaches. » Je marquais une pause, attendant sa réaction. Rester ici ne m’aiderait en rien, alors pourquoi le faire ? Je n’avais cas laisser mes pieds aller l’un devant l’autre, créant ainsi un mouvement qui m’emmènerait Dieu sait où. « Bien. Notre petite discussion m’a bien fait plaisir, mais je vais y aller. » Sur ce, je tournais les talons, et continuant ma promenade autour du lac, je m’attendais presque à la voir accourir à mes côtés pour me soutirer de nouvelles informations. A moins qu’elle n’ait tout simplement rien à faire, et qu’elle avait décidé de faire exactement comme moi, c’est-à-dire passer son temps à parler avec une inconnue pour tromper le temps qui passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bien beau lac... selon certains point de vue!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un bien beau lac... selon certains point de vue!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bien beau repas satisfaisant [Rp terminé]
» Rumeur de l'occupation d'Haiti par la Dominicanie selon certains secteurs
» Ah! Que voilà un bien beau cadeau, non?
» prévisions pour l'hiver!
» C'est l'histoire de la vie (ou Situation de Crise #5, selon le point de vue)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» L A W ' S - K I D S :: Alentours ▬ E S P A C E RP :: Le Lac Miroir-