Partagez | 
 

 Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Sam 12 Mai - 23:27

Le temps que je passais chez moi me semblait durer une éternité. Ce jour-là, ils avaient décidé de rester à la maison en famille. Mais ils savaient aussi bien que moi que je me sentais comme une étrangère avec eux, même s’ils faisaient comme si rien n’avait changer. Je restais cloitrée dans ma chambre, à lire des livres sur l’astronomie, comme chaque fois que je voulais m’évader. Je me sentais alors comme une gamine regardant les images de son livre préféré, pouvait le réciter par cœur. Je caressais du bout du doigt l’image d’une étoile en explosion, captivée par l’image. Je fermais le livre, le posais par terre, sautai sur mon lit et regardai le plafond. Il ne se passait jamais rien ici. Toujours la routine. Rester au village, étudier, ne pas sortir du village pour ne pas se faire attraper par les militaires. Ils nous appelaient les parasites. Et puis quoi encore ! Nous étions tous des êtres humains, non ? Pourquoi nous traiter ainsi ? Tout cela m’énervait. Il fallait que j’agisse, que je fasse quelque chose…

Bannng

Je m’assis dans mon lit, surprise par ce bruit soudain. Que c’était-il passé ? Je me levais et dévalais les escaliers, et jetais un regard à la cuisine pour savoir si ce n’était pas l’un d’eux qui avaient fait un tel raffut. Je regardais par la fenêtre et vis quelque chose bouger à l’extérieur. J’allais jusqu’à la porte et l’ouvris lentement, m’attendant presque à voir sortir un bélier des buissons et foncer sur moi. Et c’est là que je vis une tête blonde par terre, qui semblait sans vie. Je m’approchais de l’apparente jeune fille lentement après avoir fermé la porte derrière moi. Il n’y avait que quelques mètres qui nous séparait, et je pris un bâton de bois, posé négligemment sur le sol, et attendis. Une trentaine de secondes s’écoulèrent, mais il me semblait que c’était des heures. Je piquais la petite à l’aide de mon bâton, tout en m’accroupissait. « Eh… Petite, ça va ? » Je repérais la tresse qui lui avait été faite, et regardais plus haut. Nous habitions en bas d’une descente, elle devait être tombée et avoir roulé jusqu’ici. En tout cas, j’espérais qu’elle n’était pas morte, car je ne voulais pas avoir un cadavre sur les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Dim 13 Mai - 13:59


Yeah i’m serious.




Cela faisait quelques années qu’il vivait ici. Etalé au sol le gamin, dormait, l’air parfaitement enfantin et reposé. Le coin délabré dans lequel il vivait était légèrement reclus des autres, gardant son intimité. Il aurait certes pu se servir de son alchimie afin de parfaire son habitat, bien qu’il n’en fasse rien. Parmi le dénuement, Edward n’avait nullement besoin d’un lieu plus confortable. Quand le soleil s’infiltrait dans le lotissement, le blond se tourna et reretourna, cachant l’astre lumineux de son bras. Incapable de revenir au sommeil, Edward se leva non sans difficulté. Il étira les muscles de son dos, ayant l’habitude de passer son temps à même le sol. Sa vue devint plus nette une fois une main passée sur son visage. Le blond était revenu au village il y a peu après une absence remarquée. Cela devait faire une semaine, où chaque jour il fouillait les lieux à la recherche de son frère. Sa disparition était une chose qui l’angoissait.
Il sortie de l’habitat, jetant un regard au reste du village. De nouveaux visages étaient apparus, laissant d’autres disparaitre. Chose qui affectait le parasite. Petit à petit, ceux qu’il connaissait s’en allaient. La plupart décédés, les autres ayant réussis à s’échapper. Depuis son retour, il avait du mal à placer des noms sur chaque visage. Chose pesante dans son esprit.
Le gamin railla ses pensées, levant légèrement la main en signe de salue, tournant ensuite les talons. Deux trois maisonnettes, certainement les plus solides, se trouvaient un peu plus bas. Le blond descendit donc la pente, avant de se pendre le pied dans les racines imposante d’un arbre, le menant à un roulé boulé. Il finit sa course dans un mur. Ed ne bougea plus, étendu au sol, son manteau retombant sur la moitié de son visage et son corps, étant sonné.



« Eh… Petite, ça va ? »

L’information remonta lentement à son cerveau. Non pas tu, non pas petit, mais petitE. Il avait trouvé pire injure. Lentement il ouvrit les yeux, encore plissés. D’un bond il se releva, attrapant ce qui lui passait sous la main pour lui lancer à la figure, l’air renfrogné et hargneux. Pour peu, il lui aurait sauté dessus pour lui faire ravaler ses paroles, alors qu’il était en train de fulminer.



« Quoi ?! PETITE ? Tu t’fous de ma gueule ? PetitE ?! PETITE ?! »











#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Dim 13 Mai - 15:36

Je ne sus jamais ce qu’il m’avait balancé à ce moment-là. Quoi qu’il en soit, j’avais réussi à l’éviter de justesse, et ne pus que constater que, eh bien, c’était un homme. Un homme en colère, qui plus est. Je me sentis affreusement idiote, à ce moment. Mais d’un autre côté, en quoi le fait d’être une fille était une insulte ? Mais pour qui se prenait-il ? Il se croyait tout permis, alors qu’il était chez moi. Et puis, ce n’était pas ma faute si je l’avais pris pour une fille. Il avait cas se couper les cheveux, merde.

« Eh, en quoi le fait d’être une fille c’est une insulte ? Crétin. »

Je fronçais les sourcils, et le regardais attentivement. Petit, blond, yeux ambrés, grosses chaussures, veste rouge, pantalon noir. J’aurais presque préféré que, sur le moment, il soit à moitié mort à l’agonie. De toute façon, les hommes étaient le sexe faible. Autant qu’il s’y habitue tout de suite, lui. Il aura une longueur d’avance sur les autres. Quoique, je me demandais s’il était assez intelligent pour cela. Il fallait dire qu’il avait l’air incroyablement con.

« La prochaine fois, t’essayeras de t’écraser la gueule chez la voisine. Elle adore les tappettes, je crois. »

Une brise fraîche se leva, faisant onduler mes cheveux violacés dans le vent, comme dans les pubs à la télé. Je devais vraiment avoir l’air d’une pétasse, mais après tout, je m’en foutais pas mal. Je tournais autour de lui, comme un vautour au-dessus de sa proie, l’observant attentivement, et commentant à voix haute.

« Hum… Petit, mauvais goût vestimentaire, cheveux trop longs… »

Je repris mon bâton et le tâtait avec, comme pour voir si la chair était ferme ou bien tendre. Puis, je décidais que je l’avais assez énervé comme ça pour cinq bonnes minutes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Dim 13 Mai - 16:26


Yeah i’m serious.




« Eh, en quoi le fait d’être une fille c’est une insulte ? Crétin. »

Ed resta un moment perplexe, l’observant néanmoins avec toute la haine du monde. Qu’est ce qu’elle lui chantait là ? L’interprétation devait être un de ses nombreux défauts. Le blond avait très mal pris le fait d’être critiqué sur sa taille, et qualifié d’efféminé. Chose très peu méliorative et tout au contraire, très dégradante. Edward venait de trouver quelqu’un qu’il haïssait plus que le lieutenant, qu’il n’appréciait d’ailleurs toujours pas. Pour dire, elle continua dans sa lancée, rafluant toutes les critiques possibles.



« La prochaine fois, t’essayeras de t’écraser la gueule chez la voisine. Elle adore les tappettes, je crois. »

C’était de l’acharnement. Une tapette. De plus en plus dégradant. L’envie meurtrie d’Ed augmentait, alors qu’il apercevait des nombreuses choses qu’il aurait pu utiliser pour la faire taire de son alchimie. Ne serait ce que lui écraser la face en déformant le mur. Sur ce plan là, les idées venaient. Le seul problème restait toujours le même. L’espèce qu’était la fille d’en face. C’était une chose bien tentante que de lui faire ravaler ses paroles. Ce n’est que lorsqu’elle se mit à tourner autour de lui, pour une raison qui lui échappait, qu’il fit attention à son étrange chevelure violette coupé d’une façon d’autant plus étrange.



« Hum… Petit, mauvais goût vestimentaire, cheveux trop longs… »

Ed, débordant de rage, fixa de son regard la jeunette qui était plus petite que lui. Il avait trouvé un point positif, au moins. Elle se permettait des remarques sans prêter attention à son physique assez louche. Dans ce village, la jeunette devait faire partie des plus chieurs. Et le blond aurait apprécié ignorer son existence pendant encore plusieurs années.



« Des cheveux violets et coupés comme une merde. »


Elle s’était mis à le tâtait de son baton, poussant Edward à bout. L’air blasé, il prit soin néanmoins d’éviter qu’elle testa sa mauvaise manie sur son auto-mail. Celui-ci devrait d’ailleurs être revu pour cause de son état empiré depuis la dernière fois qu’il avait vu Winry. Il ajouta néanmoins, prêt à craquer :



« Et t’es plus p’tite que moi.»»












#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Dim 13 Mai - 20:01

Je m’étonnais qu’un crétin comme lui puisse garder autant son calme en apparence. Bon, bien entendu, il avait fallu qu’il me balance un truc à la figure, mais ça ne comptait pas. J’avais un minimum de respect pour lui, en tout cas. M’enfin. S’il continuait comme ça, tout le voisinage allait sortir en ce beau jour pour regarder ce qu’il se passait dehors. J’étais même étonnée que certaines vieilles commères ne se fussent pas encore présentées devant leur perron.

« Des cheveux violets et coupés comme une merde. »

Je levais les yeux au ciel. Décidément, il devait être plus con que je ne le pensais. Il ne pouvait pas prendre ses propres répliques, il fallait qu’il prenne exemple sur les miennes, ou celles des autres. Mais parler de mes cheveux, c’est petit. Mes cheveux, c’était tout une histoire. Les siens, c’est qu’il devait juste avoir la flemme d’aller les couper pour ressembler à quelque chose.

« Ils ont déjà plus de gueule que les tiens. »

Décidément, en ce moment, je me mettais tout le monde à dos. Il faut croire que je m’emmerdais tellement que je devais avoir envie de mettre du piment dans ma vie. Peut-être trop, je le reconnais, mais après tout, c’est assez marrant, pour l’instant. Encore une joute verbale. Dans une autre vie, j’avais dû être un chevalier. Peut-être Lancelot, qui sait. Quoi qu’il en soit, ça apportait un peu d’animation dans ce coin perdu.

« Et t’es plus p’tite que moi. »

En était-il sûr ? Je m’approchais de lui, lentement, tout doucement, comme si je préparais quelque chose. Je ne regardais dans les yeux, puis fis monter mon regard vers le haut de son crâne. Tout ce qu’il dépassait, c’était peut-être un centimètre de sa tête, et son espèce de frange qui partait en rideau devant ses yeux, qui lui donnait malgré tout trois bons centimètres de plus. Je lui ébouriffais celle-ci, m’amusant de nouveau.

« Oui, mais toi, tu triches. »

Je m’écartais de lui avant qu’il ne m’en mette une, juste par précaution, et me détournais, lui faisant dos. Je me demandais pourquoi je ne l’avais pas encore vu, ici. Il fallait dire que je ne m’éloignais jamais trop du village et de ses alentours, mais quand même. Le village n’était pas si grand, et croiser des gens n’était pas rare. Mais bon, je l’avais peut-être croisé, même si j’en doutais fort.




Dernière édition par Louka Bernett le Mer 16 Mai - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luffy Monkey.D

avatar

Messages : 29
Points : 36
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 18

MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Mer 16 Mai - 18:30

Luffy is back.

Cela faisait un mois environs que l'on entendait plus parler du jeune Luffy. Certains disaient qu'il était mort soit par la faim, soit coulé par Edward, un 'ami'. Généralement cette pensée venait des parasites qui savaient en majorité ce que le blond infligeait au pauvre jeune homme. D'autres disaient qu'il avait simplement disparu, fuyant l'armée... Mais aucun n'avait pu deviner où il était en faite. Qui aurait pu penser un instant qu'il se trouvait sur un oiseau? Difficile à croire, mais vrai, le garçon au chapeau de paille s'était fait emporter par sa proie. Ainsi il a essayé, en vain, de dompter l'animal durant ce mois entier. Mais la faim eut raison de l'animal. Non pas que celui-ci avait faim, mais il se fit manger. Car Luffy, malgré le fait qu'il utilisait son élasticité pour attraper de quoi se nourrir au sol, gardait l'appétit aiguisé. Alors il trouva normal de gober son transport en plein vol. Et c'est à ce moment précis qu'il refit surface dans le village des parasites.

« AAAAAH! »

Ce fut alors un Luffy tombant du ciel et écrasant un nain blond au passage qui débarqua. Et ce nain blond n'était autre qu'Edward, celui avec qui il se disputait avant ce petit incident. Seulement ça ne l'empêcha pas de rester étalé sur lui un long moment, reprenant lentement ses esprits. Il se releva donc après trois bonnes minutes qui avaient dû être longues pour la victime qu'il analysa ensuite. Il était petit, blond avec une tresse, il avait un manteau rouge et des gants... Pas de doutes possibles, il venait de s'échouer sur Ed, et malgré ce constat, il afficha un large sourire, démontrant son enthousiasme.

« Oi Edward! Désolé j'ai pas fait exprès, je suis tombé d'un oiseau... D'ailleurs c'est à cause de lui que j'ai pas pu venir ici pendant un mois! Mais je l'ai mangé. Parce que j'avais faim. Et aussi parce que j'arrivais pas à l'apprivoiser. D'ailleurs j'ai encore faim, t'aurais pas un truc à bouffer? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Mer 16 Mai - 18:34


Yeah i’m serious.




« Ils ont déjà plus de gueule que les tiens. »

Son regard tarda sur sa chevelure. Ils étaient totalement asymétrique, quelques mèches plus courtes que d'autres, certaines partant dans le sens inverse. De plus la couleur violette était des plus étrange. C'était a se demander s'ils étaient naturels. Après tout, il avait déjà rencontré une jeunette aux cheveux blancs. Quant à ceux d'Ed, c'était un style tout autre, deux mèches tombaient sur les côtés de son visage tendis qu'un brin se rebellait au centre, le grandissant. Il les avait attachés en tresse, bien qu'il lui arrive de lâcher en queue et d'autant plus rarement, totalement lâché lors des jours les plus flemmards qu'il ait connu. Il les avait même déjà teinté dans différentes couleurs, voulant passer inaperçu, souvent dans un brun foncé. Durant un instant, il chercha le pourquoi de garder cette chevelure. La première image qui lui vint était celle de son père, aux cheveux aussi longs. Un frisson de dégout le parcouru. Non, la raison devait être autre. Il l'appuya sur le fait que, plus jeune, il avait déjà les cheveux plus longs que son frère, et ne voulait tout simplement pas changer. Oui, c'était plus plausible.

Sans qu'il s'en rende compte, la jeune fille était venue face à lui, relevant les yeux vers le sommet de son crâne. Il était bel et bien plus grand. La satisfaction totale pouvait se lire sur son visage, mêlé de moquerie. Pour peu, il se serait mis à rire sur ce même ton, l'air vainqueur. Sauf qu'elle se mit à lui ébouriffer les cheveux. Chose que l'on ne lui avait fait que rarement. Ce fut un regard curieux qui s'échappa cette fois ci. Quelque peu du genre à se demander pour qui elle se prenait.



« Oui, mais toi, tu triches. »

Même le crâne rasé et les pieds nus, Ed était certain de dépasser la rivale. Elle ne devait faire guère plus d'un mètre soixante, lui devait faire un petit peu plus. Peut être un mètre soixante et un. Il n'en avait en vérité aucune idée car il avait toujours refusé qu'on le mesure avec sauvagerie. Il était prêt à réduire le mètre en morceau pour éviter cette indignation. Elle s'écarta ensuite sans qu'Ed ne puisse réagir, tendis qu'il s'empressa de remettre ses cheveux en ordre, la regardant avec reproche. C'était un geste qu'il n'appréciait que peu. Il en revint enfin à sa première réplique, s'avançant vers elle.



« T'as juste la tête d'une serpillère.»

Il suivit ces paroles d'un simple geste: il lui tapotât le sommet de son crâne, un air de supériorité encré à son visage. Oh oui, il appréciait ce moment -rare- de pouvoir ainsi regarder quelqu'un de haut. Il fallait dire que même Al, son petit frère, était plus grand que lui. Et ça, de façon remarquable dès le premier coup d'oeil. Chose qui exaspérait l'ainé.



« Dans tous les cas je serai plus grand que toi. Ça doit être dur pour toi, pauvre petite.»

Le tableau aurait été complet s'il avait ajouté un "mouahahaha". Il se contenta d'un sourire provocateur, fier d'avoir gagné la bataille en ce point sur une provocation qu'avait lancé son adversaire. Ceci devenait une véritable compétition entre les deux jeunots, savoir qui avait la pire coupe, qui était le plus petit. Chose révélant le comportement gamin dont Éd pouvait faire preuve.



« AAAAAH! »

Le cri alerta le blondinet qui en chercha la source de ces yeux. Un mauvais pressentiment ne pouvait s'empêcher de se faire ressentir. C'est après quelques pas vers la droite qu'un poids s'écrasa sur lui. Étalé de nouveau au sol, à plat ventre, Ed fut encore sonné, ouvrant les yeux avec difficulté. Non pas que le truc qui lui était tombé dessus était lourd mais il l'était. Le gringalet marmonna plusieurs mots, avant de se voir libérer. Ce fut une voix qu'il ne connaissait trop bien. Luffy. Voir un visage familier était un chose positive, bien qu'il aurait préférer rencontrer quelqu'un d'autre. Du moins c'est ce qu'il disait, il appréciait tout de même un minimum l'optimiste.



« Oi Edward! Désolé j'ai pas fait exprès, je suis tombé d'un oiseau... D'ailleurs c'est à cause de lui que j'ai pas pu venir ici pendant un mois! Mais je l'ai mangé. Parce que j'avais faim. Et aussi parce que j'arrivais pas à l'apprivoiser. D'ailleurs j'ai encore faim, t'aurais pas un truc à bouffer? »

Toujours au sol, le gamin, sur les nerfs, le regarda avec perplexité. Déjà, qu'est ce qu'il foutait a vouloir dompter un oiseau. De plus, il lui parlait comme si de rien n'était, debout, lui parlant d'une absence qu'Ed ne pu remarquer, s'étant lui même reclus de toute civilisation. Enfin, il le regardait niaisement. De nouveau, le blond se redressa d'une vitesse fulgurante, le pied se longeant directement dans la figure de Luffy. Il regarda ensuite en direction de la violette. Il devait avoir l'air fin, surtout le brun avec son histoire d'oiseau. Chose que bien entendu, elle ne devait pas comprendre, fallait il savoir que le gamin était élastique pour pouvoir remarquer la bêtise de celui ci.













#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bernett

avatar

Messages : 17
Points : 23
Date d'inscription : 05/05/2012

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Humain
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   Mer 16 Mai - 20:24

« T'as juste la tête d'une serpillère.»

Une vision avec seulement horrible comme seul qualificatif m’envahit subitement. Je m’imaginais avec la tête dans un seau d’eau chaude, pleine de javel pour laver le sol. Ensuite, je me vis à quatre pattes, mes cheveux emmêlés léchant le sol d’une cuisine. Un violent frisson me parcouru, et je crus me réveiller d’un cauchemar. Inconsciemment, ma main se porta à une mèche de ma chevelure, la frottant doucement entre le pouce et le majeur. Tss, il ne fallait pas que j’écoute cet imbécile.

« Dans tous les cas je serai plus grand que toi. Ça doit être dur pour toi, pauvre petite

Très vite s’ensuivit une légère pression sur mon crâne, que l’autre venait d’exercer à l’aide de sa main. Pour qui se prenait cette espèce de copieur sans gêne ? Toucher mes cheveux, et puis quoi encore ? Je m’écartais vivement de lui, lui lançant un regard furibond, et lui frappant la main d’une manière hautaine.

« Pauvre con. »

Faible défense, c’est vrai, mais je fus grossièrement interrompue. Un cri strident et légèrement énervant me parvint aux oreilles, tandis que quelques secondes seulement après, le blondinet reçu un poids sur lui, qui l’écrasa littéralement. Je retins difficilement un ricanement moqueur : cette chose… enfin, cet homme plutôt, au chapeau de paille, venait d’écraser mon ennemi mieux que je n’aurais pu le faire moi-même. Mais il était quand même assez troublant.

« Oi Edward! Désolé j'ai pas fait exprès, je suis tombé d'un oiseau... D'ailleurs c'est à cause de lui que j'ai pas pu venir ici pendant un mois! Mais je l'ai mangé. Parce que j'avais faim. Et aussi parce que j'arrivais pas à l'apprivoiser. D'ailleurs j'ai encore faim, t'aurais pas un truc à bouffer? »

Eh bien. Quel bien étrange bonhomme, sérieusement. Il paraissait… Je ne sais pas trop. Il me faisait penser à une souris, et à vue de nez, ils avaient l’air de se ressembler, les deux garçons. Niveau caractère, au moins, même si le blond semblait moins affamé que l’autre. Edward, il l’avait appelé ? Nom de tapette, j’en étais sure. Je croisais les bras et observais les deux jeunes hommes, attendant quoi que ce soit, ou peut-être juste qu’ils me remarquent de nouveau. Cependant, je devais être contente que le dénommé Edward ne prenne pas autant attention à moi que je ne le voudrais, au vue du coup de pied magistral qu’il s’était pris. Je me raclais la gorge, fixant les deux jeunes en face de moi.

« Ça va vous deux, je vous gêne pas trop j’espère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attends... On fait la taille ? ▬ Edward Elric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edward Elric, alchimiste d'acier
» Edward Elric
» Journal de bord d'Edward Elric
» Elric, Edward elric
» Cela fait bien trop longtemps que je t'attends... {Jacob}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» L A W ' S - K I D S :: Alentours ▬ E S P A C E RP :: Le Village Perdu-