Partagez | 
 

 Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 20 Mai - 23:50

Ce soir-là... Tout avait commencé par une envie d'air pur de la part d'Aetyhs... Un peu d'air frais, comme sur la coline... Juste un peu de pureté...
Ça avait continué par une absence de travail ou de copie à corriger, le genre de soir oú l'on a rien à faire, une soirée tranquille et pénarde....
Enfin, on pouvait voir que la soirée se terminerait mal... Car Dark Aetyhs avait décidé d'y mettre son grand de sel...

Vous vous souvenez de ce soir lointain oú Darkounet avait honteusement pénétré dans l'esprit d'une blonde appelée Winry Rockbell. C'était ça, le vrai commencement de l'affaire...

Car oui, durant cette période exquise oú l'ange fou avait connu Winry dans ses moindres secrets, il avait vu qu'elle avait un amie blond pour lequel elle avait des sentiments ambiguë... Et Dark avait décidé de trouver ce Edward.... Dont il savait certaine chose... Il savait que le blond était alchimiste, et qu'il portait des automails... Qu'il était petit, et suceptible quand à ce fait... Mais, Dark voulait lui faire du mal, à cet Edward. Beaucoup de mal... Car il voulait faire souffrir à nouveau la blonde, et à distance... Car Dark s'acharnait sur ses jouets... Jusque les casser... Définitivement... Et puis, il avait promis à la blonde de ne pas faire de mal à Edward... Si elle se taisait... Or, il savait pertinament qu'elle lui avait dit... Car elle lui racontait tout... Quand elle réparait son automail... Et il fallait la punir d'avoir parler... Et de toute façon, si elle n'avait pas parler, Edward ne serait pas là-bas... Normalement.

C'est dans cet état d'esprit que le sombre Ange partit de chez lui, tout de noir vétu, avec divers lames tranchante dans la veste, vers la colline, pour voir ce que la jeune fille aimait en genre de garçon, du moins, en taille réelle, et dans la vie réelle... Et pour le couvrir de plaies, évidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Lun 21 Mai - 23:05


Hey you.



Deux sons venaient troubler le silence. Deux sons distincts, chacun du à sa composition. Le premier se mêlait au naturel, régulier et presque silencieux. Le second était plus industriel, semblable au machine. Ainsi, ils s'alternaient et s'étouffaient dans l'herbe. Ses pas le menaient dans un lieu qu'il connaissait le moins de tous les alentours. L'herbe de plus en plus dense gravissait un départ pentu, encerclant chaque arbre et buisson. La végétation dominante assombrissait la colline, déjà foncée par le ciel couvert, menaçant d'éclater. Le vent quand à lui, n'était pas au rendez vous, ne refoulant pas les nuages cotonneux ayant pris place. La lueur de la sphère accrochée délicatement dans le ciel, accompagnée des astres à l'aspect de points lumineux.



Promenade nocturne, improvisée et dont l'origine n'avait autre que les pulsions incessantes d'un gamin. Né avec des traits fonceur et irréfléchis, la vie ne les lui a qu'accentués. L'origine de cette venue n'avait autre que de long cheveux blonds et une clé anglaise. Winry lui avait tenu quelques mots d'un homme étrange. Le gamin n'avait autre idée en tête que de protéger la jeunette. Il n'avait toujours pas lâché l'affaire qui concernait le statu de la blonde, soit parasite. Il avait d'ailleurs des remords de n'avoir toujours aucune réponse. Voilà qu'un psychopathe venait tourmenter la mécanicienne. Hargneux, il n'avait que souhaiter croiser le chemin de l'agresseur. L'idée de son physique était grossièrement fixée dans son esprit.



Ses yeux or arpentaient la monté. Jusqu'à ce qu'il s'arrête face à une silhouette, quelques mètres plus loin. Son bras droit était posé sur un tronc, habitué à la nouveauté de son auto mail. Plus robuste, Winry avait pris soin de l'améliorer. Il espérait pouvoir les garder en bon état le plus longtemps possible, pouvant ainsi éviter à sa mécanicienne des nuits de travaux. Lentement, le blondinet s'avança vers l'homme qu'il avait du mal à détailler. Grand, habillé de noir étaient les seuls choses qui s'échappaient de lui jusqu'aux yeux du parasite. Il semblait lui aussi avoir été remarqué. Le désavantage se fit net. Lui, le reconnaîtrait forcément. Ed, avec un peu plus de difficulté.















#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Sam 26 Mai - 7:06

Soudain, il le vit. Exactement comme il l'avait déjà vu dans la tete de la blonde, petit au cheveux blond et au yeux marrons, émettant des discrets bruits de métal bien huilé, vetu d'un manteau rouge sombre qui n'évoquait pas la teinte vermeil du liquide sombre qui nous permettait de vivre, sang si chet au coeur du fou, homme ne trouvant son accomplissemelt total qu'en le faisant couler, dans une pathétique réplique des instincts carnasier des animaux, replique née de la folie de cet Ange...

Bien sur, Edward ne pouvait pas reconnaitre en un seul coup d'oeil la personne qui sortit de l'ombre: le sombre double d'Aetyhs avait en effet pris soin pour la deuxième fois de dissimuler son apparence sous une couche de vetements sombre et un chapeau à large bord. Il est donc normal que se soit l'Ange qui engagea la conversation. Il sortit de l'ombre du bois et regarda Edward dans les yeux, pour sonder brièvement son âme et son état d'esprit. Il apprit donc que Edward était en colère contre celui qui avait blessé Winry, c'est à dire lui même, et qu'il cherchait donc à casser la figure à l'Ange schizophrène....

Un large sourire dévoila les dents de Aetyhs, sourire illustrant plus la folie que la joie. Il avait à nouveau une proie à chasser, un être à tuer. Sa main se referma sur le manche d'un des nombreux objet tranchant qui font mal que trimballait Dark, un couteau à large lame. Il allait éliminer cet adolescent pour augmenter la douleur de celle qui avait oser francher et observer ses deux âme pendant le court instant oú le passage entre leur deux âme était resté tendu entre eux.

L'ange se racla la gorge pour bien attirer l'attention de l'alchimiste, et déclara d'une voix calme et posé, comme si il ne s'apprétait pas à commettre un meurtre dans les quelques minutes qui allait suivre....


Beau temps pour la saison, n'est-ce pas ? La lune est bien visible ce soir... C'est un plaisir de se balader... Pas vrai, M. Edward Elric ?

Il fit une courte pause pour permettre au blond de réaliser ses propos, car Winry le jugeait intelligent. Quelque souvenir volé et copié à la jeune femme passèrent dans son esprit, à propos de elle et des frère Elric, souvenir d'enfance depuis longtemps partit au loin... Il reprit à nouveau:

Une tel lueur me facilitera la tache... Dit... Tu veux bien t'asseoir et me laisser faire ? Ça ne me prendra pas longtemp de briser ton automail et te trancher les doigts comme ça...

Il se mordit la langue pour ne pas rire à son trait d'esprit que seul lui pouvait comprendre et qu'il jugeait drôle, et avança vers le petit homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Sam 26 Mai - 13:27


Hey you.



Le visage caché par son large chapeau, la lune située au dos de l'homme, Ed essayait tant bien que mal de deviner le visage se trouvant au dessous. Pourtant la silhouette restait sombre, sans détail que le blond aurait pu trouver. Un instant, une sensation étrange se fit ressentir, sans pour autant pouvoir mettre le doigt sur la cause. Il se contenta d'afficher une mine tirant vers la perplexité, ses sourcils froncés. Il cligna plusieurs fois des yeux, reprenant ses esprits pour chasser ces pensées. Finalement ce fut l'étrange être face à lui qui prit soin de se racler la gorge avant de lâcher quelques paroles.



« Beau temps pour la saison, n'est-ce pas ? La lune est bien visible ce soir... C'est un plaisir de se balader... Pas vrai, M. Edward Elric ? »

Tout d'abord, le gringalet reconnu bien là une discussion totalement inutile. Parler du beau temps à un inconnu n'était pas habituel, surtout quand ça laissait paraître quelques paroles plongées dans le mystère. Sa façon de l'apostropher l'interpella aussitôt. Il savait son nom. Le doute s'installa. Il pouvait tomber tout autant sur un colonel que sur l'homme qu'il cherchait. Le cerveau fonctionnant à toute allure, il se questionna sur le message qu'il voulait lui faire passer, et si ce n'était une phrase pour simplement démontrer qu'il savait l'identité du gamin.



« Une telle lueur me facilitera la tache... Dit... Tu veux bien t'asseoir et me laisser faire ? Ça ne me prendra pas longtemps de briser ton auto-mail et te trancher les doigts comme ça... »

Son auto-mail... Comment pouvait-il savoir? L'Elric posa son regard mêlé de surprise rapidement sur son bras droit, vérifiant qu'il n'était pas découvert. Il ne fallait pas plus d'information au blond pour s'arrêter sur la thèse du connard qui s'en était pris à Winry. Le regard haineux, la mâchoire serrée, Ed prit conscience qu'il devait en savoir long sur lui. Alors qu'il s'avançait vers l'alchimiste, celui ci plaça ses paumes de mains l'une contre l'autre, les posant sèchement au sol. Il enchaîna d'une voix pleine de reproche et d'envie meurtrie:



« C'est toi le psychopathe qui a osé toucher à Winry? »

Sur ce, des stalagmites formés de terre et d'autres composants terrestres s'élevèrent, déformant la sol. En quelques fractions de sections de secondes, ils se multiplièrent, prenant ne large place, se formant sous les pas du dit tueur, tranchant. Certes cela ne suffirait-il pas, sans doute il réussirait à s'extirper avant de se blesser. C'est pour cette raison qu'il forma sur son auto-mail, toujours de cette manière, une lame à l'extrémité, enchaînant une marche rapide vers le plus âgé.



« Malheureusement pour toi, je n'suis pas du genre à le laisser faire. »













#B0A836
#876917
#0C0C0C


Dernière édition par Edward Elric le Sam 26 Mai - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Sam 26 Mai - 15:18

La nature est quelque chose de merveilleux: Elle a donné des ailes à l"ange. C'est ainsi que Dark se tira de la perilleuse situation dans laquelle Edward l'avait fouré: un saut en arrière lui permit d'échaper aux cruels stalagmites que l'alchimiste avait fait jaillir du sol. Des dizaines de pieux de terre éfilée et prêt à transformer notre Ange en nourriture à corbeaux (si les corbeaux sont canibales, bien entendu) furent donc évité d'un adroit décollage, et d'un déploiment d'aile sombre.

Le fou était donc dans les airs, seul ses yeux d'ambre brillait dans la nuit. Il sortit une langue et se lecha les levres avant de reprendre à l'intention de l'alchimiste:


"Oh, Edward... Pourquoi me traiter de psychopathe quand tu es si loin de la vérité... Je suis déçu, tu semblais vraiment être une personne d'une grande intelligence... Mais je constate qu'elle est à l'image de ton physique... Minuscule..."

Il partit dans un grand éclat de rire tandis que l'alchimiste synthétisait sa lame issue de son automail, automail fabriqué avec amour par la jeune Rockbell, dans son atelier au village Perdu. Il ne put s'empécher de reprendre sur la fille, pour perturber et énerver Edward:

Dire que la pauvre t'estime tant... Cette chère Winry n'est décidément bonne à rien... À part crier et me suplier d'arréter de lui faire mal...

À ses mots, il regarda le pauvre alchimiste qui venait de déclarer que il ne serait pas facile à maitrisé. Un leger rictus déforma ses traits tandis que ses plusions reprenait le desssus et forçait le schizophrène à attaquer l'alchimiste. Il sortit le couteau de sa veste et murmura presque une dernière phrase que le vent porta au oreille de l'alchimiste:

Dit... N'oublie pas de crier quand mon couteau s'enfoncera dans ta chair... Et suplie moi... C'est très important... Suplie moi de ne plus la toucher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Sam 26 Mai - 21:40


Hey you.




Il s’en était tiré d’un saut en arrière avec des… ailes. La surprise fut de taille face aux nouveaux membres apparus faits de plumes sombres. Dans les airs, l’homme fixait Ed de ses yeux ambre avant de se lécher les lèvres.

« Oh, Edward... Pourquoi me traiter de psychopathe quand tu es si loin de la vérité... Je suis déçu, tu semblais vraiment être une personne d'une grande intelligence... Mais je constate qu'elle est à l'image de ton physique... Minuscule... »

Il se mit à rire. Il venait de le traiter d’abruti et de minuscule être. Sa paupière inferieur se mit à trembler, expriment sa folle envie de se jeter sur le sombre ange. Bientôt, le blond prendrait soin qu’il ne puisse plus proférer à nouveau de telles paroles.

« Dire que la pauvre t'estime tant... Cette chère Winry n'est décidément bonne à rien... À part crier et me supplier d'arrêter de lui faire mal... »

Une foule d’injures venait emplir son esprit, à un tel point qu’il ne savait pas par où commencer. Ce n’était rien d’autre qu’une pourriture. Son regard se porta sur la lame qu’il venait de sortir de son manteau. Sérieusement. C’était bien la première fois qu’il voyait un gars se pointer avec un couteau caché dans veste. Le titre de psychopathe n’était pas abusé finalement.

« Dit... N'oublie pas de crier quand mon couteau s'enfoncera dans ta chair... Et supplie-moi... C'est très important... Supplie moi de ne plus la toucher... »

Le regard féroce qu'il avait l'habitude d'user en cas extrême ne mit pas longtemps à s'afficher. C'était loin d'être une partie de plaisir que d'écouter le gars face à lui, ce qui était justifié par le blond qui semblait sur le point d'imploser. Il était bien loin des presque jeux enfantins lorsqu'il se trouvait face à l'armée. C'était une situation tout à fait différente. C'était un homme plus dangereux qu'autre chose et qui n'avait pas hésité à faire souffrir la mécanicienne... Et qui l'avait traité de minus abruti.

« REDESCENDS ICI CONNARD DE PIAF J'VAIS TE FAIRE BOUFFER TES PLUMES. »

Certes, il ne pouvait pas s'empêcher de se montrer puéril quand on le critiquait sur sa taille. Furibond, il fixait le dit oiseau trop haut pour qu'il puisse l'atteindre, prêt à lui sauter dessus. Il posa de nouveau son regard sur la lame qu'il tenait, y prêtant grande attention.

[c'est court D8]













#B0A836
#876917
#0C0C0C


Dernière édition par Edward Elric le Dim 27 Mai - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 27 Mai - 0:31

La nature est mal faite: elle a donné à certain ange des ailes mais ne leur a pas donné un corp suffisament léger pour volé, juste suffisant pour planer. L'ange sombre en fit l'amère expérience lorsque ses ailes decidèrent purement et simplement de le laisser tomber, au sens propres du terme.

L'explication en elle même est très simple: seul Aetyhs pouvait utiliser les ailes de corbeaux, l'énergie consomer par celle-ci étant directement puisser dans le corp de l'ange, et il semblait à ce dernier qu'il courrait un marathon quand il les utilisais trop, rien de plus... Alors que Dark n'étais qu'une deuxième ame, un double virtuel pour le corp qui ne reconnaissait pas son existence... Ainsi, quand Dark utilisait les ailes, il consommait sa propre energie et s'affaiblissait bien plus, et devais donc beaucoup tuer ou attendre pour recharger ses batterie...

Mais revenons à la situation, d'un manière sans doute moins brutale que celle de Aetyhs qui s'écrasa au sol, la force de gravité l'ayant ramener au sol. Il se releva en vitesse et fixa l'alchimiste, maintenant qu'ils étaient au même niveau. Le couteau avait, dans sa chute, entailler le dos de la main de l'ange et ce dernier se mit à lécher la légère plaie, sous les yeux de l'alchimiste... Il reprit, accentuer la colère du soupe au lait qui venait de le traiter de "connard de piaf", terme tout à fait vulgaire et indigne du garçon qu'il s’attendait à rencontrer:


Tu ne devrais pas regarder ça... C'est pas un spectacle pour les enfants... D'ailleurs, à cet heure, les enfants sont normalement couché....

Le gout du sang envahissait la bouche du Schizophrène qui espérait que ce serait bientôt le sang de Edward qui maculerait ses vetements et son visage... Un sang de blond, partout au sol et sur les murs... L'ange fremit à cette idée, le couteau bien serré dans la main ganté de blanc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Mar 29 Mai - 19:57


Hey you.




Edward fixait nonchalamment l'oiseau dans les air. Ce jusque celui décidé de s'écraser au sol, à quelques centimètres du blond qui s'était raidit de façon remarquable. Bien vite, le ténébreux s'était relevé, alors qu'Ed recula un pied, de façon à prendre meilleur appui, prêt à riposter. C'est là qu'il remarqua la blessure au dos d'une des mains du plus grand qu'il s'était fait durant sa chute, se la léchant. Le gringalet arqua un sourcil, fronçant l'autre, pouvant ainsi une expression pouvant signifier une façon vulgaire de demandait ce que faisait là l'Autre. 

"Tu ne devrais pas regarder ça... C'est pas un spectacle pour les enfants... D'ailleurs, à cet heure, les enfants sont normalement couchés...."

Déjà il lui foutait ça sous le nez. Ensuite, il avait osé renouveler ses injures. A vrai dire, il n'acceptait ce mot de nul etre de ce monde. Que ce soit son frère, Winry ou un parfait inconnu. La réaction serait pire encore face à Hibari ou son père. Une question pouvait être intéressante. Quel être le blondinet détestait le plus, entre son père et le psychopathe qu'il avait devant ses yeux. Chose bien complexe. Hohenheim avait délibérément laissé ses enfants à l'abandon ainsi que sa femme, qui, une fois décédée, n'était pas pour autant revenu. Un monstre d'egoisme qui n'avait jamais montré aucun signe d'affection. Et là, se trouvait le gars sombre. Un mec exaspérant, ayant agressé la mécanicienne, et qui maintenant le menaçait de le tuer. La question était difficile, mais semblait il y avoir plus de haine encore vers son dit père. Le responsable de la mort de sa mère selon lui. Toute action réfléchie fut irradiée de son esprit, et sans tarder, il n'hésita pas à expédier son bras mécanique dans la figure qu'il l'excédait tant.  










#B0A836
#876917
#0C0C0C


Dernière édition par Edward Elric le Dim 3 Juin - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 3 Juin - 8:53

Dark finit de se lecher consciencieusement la main tout en regardant le petit blond. Il adorait voir cet étincelle de haine dans son regard, traduisant tout le mépris que l'alchimiste éprouvait pour lui... Une haine flamboyante, grandiose... mais pas assez forte, selon l'Ange. Il fallait celui lui que la haine imprègne chaque pores de la peau de Ed, chaque mèches de cheveux, chaque partie de son corps physique et de son corps astrals pour que le sentiment mérite d'être appelé haine.

L'ange Noir remit un gant blanc propre qu'il sortait vissiblement de sa poche sur la main qui avait arréter de saigner. La légère douleur n'étant pas partit complètement, le contact du tissu sur la plaie arracha une maigre grimace sur le visage du tueur. Il n'aimait décidément pas la douleur, et accrochait bien mieux au précepte du sadisme brut qu'au précepte du masochiste.

Une fois le gant remit en place, un évènement imprevu vins le détourner du petit blond, ou plutôt, attiré son attention vers le point du blond, justement. Le poing filait droit vers sa machoire, et il ne dut la survie de celle ci qu'à une parade maladroite du bras. Il fit un vol plané et s'écrasa à quelque pas du blond, sa parade avec le couteau n'ayant pas absorbé le choc de l'impact. L'ange Noir se releva et dit d'une voix calme, comme d'habitude:


Dit, Edward... Tu pourrais attendre avant de frapper, on avait pas fini de parler.... Quel impatient tu fais ! Comme les mômes !

il se dirigea après ses quelques mots vers son chapeau qui avait volé lors du vol plané, et le reposa sur sa tête, dissimulant la forme de ses cheveux en forme d'algue aui avait valu à son double quelque surnom affectueux a base d'algue, maigre souvenir d'un temps bien révolu. Il reprit en plaçant correctement le couvre-chef sur son crâne, celui ci venait en effet de pencher légèrement sur le coté.

Donc, Edward, mon cher Edward.... Tu permet que je t'apelle Ed ?

Un leger sourire éclaira le visage du tueur en disant ses mots. Comme si il demandait son avis au blond avant de le tuer ! Il trouvait ça comique de lui imposer un surnom affecteux avant sa mort, comme pour se rendre plus proches de lui... Quel gentilesse !

Ed, donc... Sais-tu que ta haine pour moi est à ton échelle....? Minuscule ? Un si petit flot ne mérite même pas de porter ce nom... Là, tu me fais quelque chose de minable... Tu ne sais pas faire de grande chose ou quoi ? La haine, ça doit être quelque chose d'énorme, qui ne demande qu'à sortir... Un flot immonde, qui doit importer ta raison en même temps qu'elle grandit.... Regarde en moi, vois comment la haine doit te rendre pour être appelé Haine....

Le schizophrène se mit en garde devant le petit blond et jeta le couteau dont la lame avait été brisé, pour le remplacer par un deuxième outils de mort sortit tout droit de sa poche, un espèce de sécateur à poulet auquel ont aurait affuter un des cotés... C'était un des outils préféré du monstre de sadisme, car on pouvait facilement sectionner les doigts ou la langue de quelqu'un avec sa fonction de secateur, que l'on pouvait faire des plaies profondes et crever les yeux de ses victimes. Un vrai régal pour le fou, festins des Dieux contentant ses sens et ses pulsions. Il se mit à chantonner lentement une chanson ou il était question de répandre la souffrance pour vivre dans un Eden parfait, et aussi d'exterminer les Hommes pour accélérer l'Apocalyspe... Une chanson magnifique à son goût. Sa lames se mit face au garçon et seul les notes de la macabre chanson résonnait, comblant le silence que seul l'instant avant le début d'un affrontement peux créer....

[Hrp]Dire que j'ai écris ça dans le bus... Et si vous avez besoin d'une photo de secateur a poulet, demandez moi par mp !.[/Hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 3 Juin - 14:56


Hey you.



Edward fixait sa main droite, le gant déchiré sous le choc avec la lame. Il la pliait et ouvrait frénétiquement, semblant l’avoir quelque peu abimé. C’était bien parti pour qu’il se fasse de nouveau étriper par la petite blonde. Il se voyait déjà assommé à coup de clé anglaise, le crâne déformé. Son regard froid glissa sur l’ange noir tendis qu’il se relevait.

« Dit, Edward... Tu pourrais attendre avant de frapper, on n’avait pas fini de parler.... »

Seul le sombre parlait. Ed n’avait dû lâcher que quelques phrases. Il ne parlait pas énormément, encore moins dans des situations de ce genre. A quoi bon parler à un mec pareil, aveuglé par son envie de sang. Alors que les paroles d’Aetyhs n’étaient là que pour énerver le blond.

« Quel impatient tu fais ! Comme les mômes ! »

Il tiqua de nouveau. Chaque allusion faite enrageait le gringalet, tendu. Le brun se dirigea vers son chapeau alors qu’Ed observait ses cheveux, du moins dans le noir, ses yeux n’y voyaient guère quelque chose de précis, mais il lui semblait ondulés. Enrageant sur place, il s’apprêtait à user de nouveau à l’alchimie quand il le coupa dans son élan. Encore. Un vrai moulin à paroles.

« Donc, Edward, mon cher Edward.... Tu permets que je t'appelle Ed ? Ed, donc... Sais-tu que ta haine pour moi est à ton échelle....? Minuscule ? Un si petit flot ne mérite même pas de porter ce nom... Là, tu me fais quelque chose de minable... Tu ne sais pas faire de grande chose ou quoi ? La haine, ça doit être quelque chose d'énorme, qui ne demande qu'à sortir... Un flot immonde, qui doit importer ta raison en même temps qu'elle grandit.... Regarde en moi, vois comment la haine doit te rendre pour être appelé Haine.... »

Si Ed avait eu la sagesse de son frère, il n’aurait pas réagis. Il serait resté là sans réagir, d’une neutralité parfaite et se serait contenté de venger la blonde sans se laisser emporter. Car il n’attendait que ça. Il voulait le voir hurler, craquer et laisser faire ses pulsions violentes. Bien qu’Ed l’eusse remarqué, il ne pouvait s’empêcher de réagir. Peut être par complexe de supériorité, ou bien par immaturité. Seulement, son frère avait le sang froid, il aurait parfaitement su rester calme en remarquant cela, pour au contraire, mettre Aetyhs à bout. Mais il a fallut que l’abruti disparaisse sans laisser de trace. Il ne savait même pas si Winry était au courant.

Le brun s’était mis en garde, sortant un … sécateur à poulet. Ce fut avec perplexité que le blondinet fixait l’outil. C’était bien la première fois qu’on lui présentait un tel objet comme une arme. Il fronça les sourcils, excédé par sa chansonnette. Il joint ses mains, creusant le sol pour former autour d’Aetyhs quatre murs imposants, tandis qu’il se surélevait à la même hauteur que ces murs par une colonne. Une fois à plusieurs mètres de haut, le blond s’avança pour s’accroupir sur le sommet d’un des quatre murs encadrant le plus grand. Il l’avait, son imposante posture, regardant de haut l’être clôturé.

« Tu n’en vaux pas la peine. »

Si seulement il s’était tu. Si seulement il n’avait rien rajouté après cette phrase, il aurait pu garder son expression sérieuse et froide. Mais le gamin était rancunier et n’oubliait pas les nombreuses insultes prodiguées. Et il fallait qu’il en rajoute, d’un air totalement puéril mais bien sur nerfs.

« C’est qui le Minus maintenant ? Connard. »

Un situation familière. Edward se souvenait parfaitement d'avoir été la proie d'un autre psychopathe. Un boucher, découpant les membres de ses victimes comme trophées. Dans un entrepôt délaissé, puant la viande peu fraiche ainsi que le sang. Ce fut un jour qui avait marqué le gringalet qui, n'ayant pas pour habitude de retirer la vie à un être. Il était, au contraire, contre les meurtres. Et si sa propre vie n'avait pas faillit s'échapper, jamais l'homme ne serait mort. Une peur qui lui avait glacé le sang face à celui qui avait réussis à endormir sa méfiance, puis endormit au sens propre pour se réveiller dans le lieu sordide, attaché, le bras droit retiré. Il avait fini l'histoire par une véritable course poursuite, connectant son bras droit avec douleur avant de se retourner vivement, la lame au bout de l'auto-mail pour poignarder l'homme. Il aurait fallut une seconde pour que le blond fut enterré.













#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 3 Juin - 19:28

Aetyhs n'eut pas le temps de réagir quand les quatre murs jaillirent du sol, pour l'enfermer dans une cellules sans entrée et sanq fenêtre. Un individu normal aurait eu peur, aurais hurlé pour que Edward le libère, suplier, pleurer, bref, aurait tous fait pour sortir de la prison de terre. Dark se contenta de rire. Mais pas un rire normal, non : un rire fou, résonnant entre chaque mur et obligeant l'ange à se mettre au sol et à se tenir les cottes. Le brun trouvait ça très drôle de se trouver enfermé par un môme. La crise de rire dura un long moment, mais finit par passé. L'ange demanda à l'alchimiste, d'un léger ton enjoué du au récent fou rire:

Ed, Ed... Tu crois vraiment que ce petit mur de terre va m'arréter ? Ou est-ce la seule solution que ta petite tête de blond a trouvé pour échapper à mes serres... Ou plûtot à mon sécateur

Il vit soudain le blond émerger du mur en s'y installer, pour le regarder droit dans les yeux. La haine y luisait et on sentait qu'il allait péter un câble, même sans les pouvoirs de l'ange aux ailes de corbeau. Un fin sourire étira les lèvres de Aetyhs quand il vit le bras mécanique abimer pour la première fois. La lame du couteau avec donc porté, se dit l'ange noir en regardant les légère marque de couteau qui luissait au clair de lune. Il avait donc abîmé le précieux bras de remplacement de Edward...

C'est alors que Edward posa la qui déclencha une deuxième crise de fou rire chez le fou : il lui demanda qui était le minus en le traitant de connard. L'ange se mordit la lèvre avant de répondre, pour ne pas que son rire fou et nerveux ne gache la répartie:


Edward... Même si tu montais sur le plus haut building du monde... Tu serais toujours aussi minuscule... Vraiment... Et puis, tu sais, ton machin ou tu claque des mains avant de bouger le sol, je sais pas le faire... Mais je sais faire des choses amusantes avec les gens, que tu pourrais voir si tu te donnait la peine de descendre...

Le ton joyeux et la manière dont Aetyhs léchait la lame de son sécateur cherie avait de quoi faire frisonner le plus téméraire de tout les gens. La folie se refletait bien dans ses yeux tandis que le fou fixait son futur jouet dans les yeux, attendant sa descente au fond du trou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Sam 9 Juin - 22:26


Hey you.



Un rire fou, criard, agaçant. Il fixait toujours l'ange, appuyant son menton sur la paume de sa main, le coude sur une cuisse. Énervant, chiant, exaspérant. Si l'ange noir n'avait pas repris la parole, sans doute Ed lui aurait lâché grossièrement de se taire.

Edward... Même si tu montais sur le plus haut building du monde... Tu serais toujours aussi minuscule... Vraiment... 

Minuscule. Ed était à plusieurs mètres de hauteur, et tout ce qu'il voyait, c'était la ridicule personne en bas, au sol. Gamin, il pouvait prendre plaisir à le regarder de haut dans tous les sens du terme. 

Et puis, tu sais, ton machin ou tu claque des mains avant de bouger le sol, je sais pas le faire... Mais je sais faire des choses amusantes avec les gens, que tu pourrais voir si tu te donnait la peine de descendre...

Bien entendu, peu de personnes pouvait contrôler l'alchimie. C'était une science à part entière. Ce n'était pas une question de faire bouger le sol ou non. Il pouvait simplement transmuter une chose en une autre de masse équivalente. Le fou était en train de... Lécher son arme tout en l'incitant à descendre. Un frisson de dégoût. Sous son regard, Ed pouvait voir le boucher. Sans doit était ce la fatigue, ou bien était ce la perte de ses moyens mais c'est bien lui qu'il voyait en bas. Un moment le blond ne respira plus. Ses yeux mêlés de surprise et de stupeur, il ne réagissait plus durant de longues secondes. Une bourrasque vint remettre en éveil le blond qui pencha dangereusement vers la dite prison. Pour finalement y tomber. 

Il n'aurait pas donné chair de sa peau, si celui ci n'avait pas réussi à attraper de peu le bord du mur de son bras droit. Il s'agita tentant de remonter à la force de son bras, en vain. Il restait suspendu, les pieds émiettant le mur en essayant de remonter. Le blond jeta un regard au dessous de lui pour voir Aetyhs. Ce qu'il vit. Son esprit semblait être revenu à la raison pour percevoir correctement ce qu'il avait sous les yeux. Il reprit son agitation, forçant sur son bras mécanique dont le bout des doigts laissaient un tracé dans la matière à force de serre la main pour rester accrocher. Tout son côté droit tirait, tenu entre la gravité et la traction de son membre droit.  Bien qu'habitué à toutes sortes de cascades, la façon dont l'auto mail lui tirait l'epaule n'en restait pas moins douloureuse.










#B0A836
#876917
#0C0C0C


Dernière édition par Edward Elric le Dim 10 Juin - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 10 Juin - 10:49

Aetyhs vit le jeune Edward le fixer et sentit la vague de peur traverser le blond tandis qu'il le regardait. Il semblait voir une autre personne, ou du moins, c'est comme ça que l'Ange interpretait l'attitude de l'alchimiste : seul une vision troublante du passé pouvait perturbé un homme, ou un comportement extrèmement choquant. Or, Dark ne voyait pas ce qu'il y avait de choquant dans le fait de lecher un sécateur à poulet en imaginant le gout du sang sur la lame. Il est vrai que le fou avait une notion étrange du choquant par rapport au reste du monde, mais ce n'était qu'un détail, n'est ce pas ?

Toujours est-il que pendant que le schizophrène appelait l'alchimiste avec les:
"Petit petit petit..." que l'on reserve habituellement au chien de la voisine quand il se perd, ou à la limite à son oiseau, le blond se mit à tomber vers l'Ange Noir, arrachant un cri de joie à ce dernier pour avoir réussi à le faire basculer dans le vide...

Le cri de joie de l'ange se mua en une forte deception lorsqu'il vit que l'alchimiste réussi à choper de sa main mécanique le rebord et à arreter sa chute au prix d'une grimace de douleur du au contrecoup de l'arrêt brutal du chimiste. Le blond tint doucement en équilibre précaire, attacher à la vie par un simple automail, car nul doute que si il tombait, Aetyhs le tuerait, ou du moins, le mutilerais à vie.

Ce dernier, quand à lui, une fois la deception passé, entreprit d'alligner tout les couteaux de table bien afuter qu'il avait dans sa veste, se qui représentait bien deux tiers du matériel que l'Ange Noir transportait, et de les soupeser. Il se releva, un couteau en main, et hurla à Edward:


Eh, Nabot ! Si on jouait à un jeu ? Je gagne si les couteaux que je transporte finissent par te faire tomber après que je te les ais lancé en te visant, je perds si tu arrive à remonté, et il y a égalité si tu reste coincé là alors que je t'ai lancé toute mes lames ! Ça te tente ?

Il n'attendit pas la réponse pour lancer le couteau en direction d'Edward. Celui-ci vibra en se plantant à deux mêtre sur la gauche d'Edward, un superbe coup manqué qui arracha un "Ooooh" de deception au malade mental. Ce n'était visiblement pas ce couteau qui ferait descendre le blond de là-haut...

Aetyhs soupesa un deuxième couteau, et le plaça bien au creux de son bras avant de l'envoyer vers le blond. Il lacha l'arme au moment ou le bras était tendu, et le couteau siffla dans l'air avant de se planter sous le nez de l'adolescent, au sens-propres du terme : la lame venait en effet de vibrer juste a l'endroit ou se situerait la partie sous le nez du garçon si il tournait la tête, au point de pouvoir posé le nez dessus sans gène. L'ange cru alors bon d'ajouter:


Au fait, je ne sais absolument pas viser, donc ne m'en veut pas si un de mes couteaux te tue par accident... Ah, et si tu veux abandonné, lache juste le rebord auquel tu t'accroche...

Ce fut sur ses bonnes paroles que Aetyhs prit un troisième couteau et se mit à le soupeser lentement, tachant de determiner le meilleur angle de lancer pour atteindre le blondinet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 10 Juin - 20:38


Hey you.




Bien entendu, Aetyhs fut d’abord du la joie puis la déception en voyant le final. Entêté et buté, Edward tentait inlassablement de s’extirper de là, bien que le mur ne fut que trop lisse pour qu’il puisse en prendre appuie.

Eh, Nabot ! Si on jouait à un jeu ? Je gagne si les couteaux que je transporte finissent par te faire tomber après que je te les ai lancés en te visant, je perds si tu arrives à remonter, et il y a égalité si tu restes coincé là alors que je t'ai lancé toutes mes lames ! Ça te tente ?

Une longue perplexité, valant un quoi ambigüe. Un jeu psychopathe, que le blond pouvait lier à la roulette russe. Parfaitement suicidaire pour son cas. L’autre n’avait pas grand-chose à perdre, et en avait plus à gagner. A peine Edward ouvrit-il la bouche pour répliquer que l’ange venait de lancer un couteau à deux mètres plus loin. Soit il l’avait fait exprès soit ça devait être un mauvais tireur. Fort heureusement, si le ténébreux ne savait pas tirer, il avait plus de chance pour survivre. Le second couteau lui fit penser le contraire. Il l’avait frôlé, tant bien qu’Ed faillit lâcher prise. Il avala sa salive, le cerveau fonctionnant au plus rapide possible. S’il ne pouvait pas joindre ses mains pour utiliser l’alchimie, il lui suffisait de tracer un cercle pour pouvoir l’utiliser.

Au fait, je ne sais absolument pas viser, donc ne m'en veut pas si un de mes couteaux te tue par accident... Ah, et si tu veux abandonner, lâche juste le rebord auquel tu t'accroches...

Un bon point fut sa maladresse à viser. Ensuite, l’ironie dont il faisait preuve était horripilante. Comme s’il ne faisait pas exprès de tenter de l’embrocher. Et le couteau était bien là quelque chose d’utile. Il s’en empara de sa main libre, hésitant un moment à riposter par le renvoi du projectile sur le brun. Chose qu’il réfuta, sachant bien que dans cette position là, il n’arriverait à rien, même s’il avait en mémoire la manière dont Winry lui lançait sa clé anglaise en pleine tête de façon très habile. D’un mouvement rapide, il commença à tracer un cercle, avec maladresse. Certes, il ralentit, parce qu’écrire ou faire des symboles avec un couteau et de la main gauche ce n’était pas du plus simple. Ce fut une fissure dans le mur qui menaçait son cercle qui l’interpela. A force de s’agiter et de se balancer dans tous les sens, avec les couteaux qui se plantaient, Ed ne faisait qu’abimer petit à petit le mur. D’autant plus qu’il commençait à lâcher prise. Le regard perdu, il finit par lâcher l’outil s’assurant qu’il retombe bien à plat, crispant sa main avant de la sentir lâcher le bord.

Dans un bruit sourd, Ed retomba au sol, gardant difficilement les yeux ouverts, joignant rapidement les mains, légèrement redressé, la vision trouble, pour former une masse de ronce autour de lui, fait à partir du sol et ses composants, dont les piquants étaient beaucoup plus longs et aiguisés qu’à la base. Chose qu’il avait fait avant de s’affaler au sol, ayant de plus en plus du mal à reprendre ses esprits. La chute avait été rude, au point que le bout du sang venait lui bruler la gorge. Il était, pour dire, chassé comme un lapin.










#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Dim 10 Juin - 22:20

Il venait de gagner. Bêtement et stupidement, puisque c'était le blond qui venait de chuter du mur et non pas le couteau qui avait trancher le blond, mais une victoire restait une victoire, et la folie avait triompher de la raison, si on puis dire. Aetyhs s'avança faire le blondinet en déclarant "J'ai gagné petit bl..." quand le mur de ronces jaillit du sol pour le froler et former une balle protectrice au dessus de l'alchimiste. Et les ronces avait faillit blessé Aetyhs, qui ne pouvait le toléré. Le jouet qui se rebellait devait étre cassé, se dit le meurtrier en regardant le tas de ronces. Il avait deja utilisé l'essence pour faire flamber le cabanon de bois ou son collègue avait été jeté par ses soins, et il ne pouvais donc pas enflamée la barrière naturelle que formait les ronces. Il réfléchit à une autre stratégie pour punir ce mauvais joueur...

Un long moment s'écoula et la protection restait autour du blond, droite et inflexible devant la volonté de Aetyhs, qui attendais que l'ouvrage s'effondre ou que l'alchimiste en jaillit pour venir se soumetre à son "gage". Il n'avait pas comprit que Edward n'avait pas envie de mourir de sa main, et encore moins lors d'un jeu, mais peut-on lui en tenir rigueur ? Après tout, le fou ne comprenait pas les gens normaux, pour lui, il était normal que les gens viennent subir une telle sanction quand il perdait.


Bon, Edidou, tu va sortir de ton truc que l'on puisse finir le jeu ? J'ai pas envie de devoir aller te chercher par la peau du cou ! Franchement, je comprend pas que quelqu'un comme toi sois mauvais joueur... Il faut vraiment qu tu copie l'attitude des gosses en plus de le faire pour la taille ?

Il attendit un mouvement ou une réponse à sa provocation, impatient de faire du mal à ce blond qui ne pouvait pas sortir de la propre prison qu'il avait ériger, et entreprit de ramasser ses couteaux pour passer le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Mar 12 Juin - 19:55

La tête lui tournait, alors qu'il luttait pour reprendre ses esprits. La chute avait été rude et sèche. Sans doute son corps en tirait il les conséquences. Il ne savait pas trop ce qu'il advenait de ses automails alors que sa douleur se faisait plus ressentir au niveau de sa jambe droite ainsi que l'épaule de ce même côté. 

Bon, Edidou, tu va sortir de ton truc que l'on puisse finir le jeu ? J'ai pas envie de devoir aller te chercher par la peau du cou ! Franchement, je comprend pas que quelqu'un comme toi sois mauvais joueur... Il faut vraiment qu tu copie l'attitude des gosses en plus de le faire pour la taille ?

Il n'avait entendu que quelques partis de sa tirade, tentant de se redresser, sa vie devenant plus nette. Il devait s'être déboîté le bras ou quelque chose comme ça. Rien n'était trop sur, mais une simple égratignure relevant de sa chute ne pouvait pas être plausible. L'amas de ronces s'effritait lentement, laissant plus de place à la facilité de les briser. Ed se redressa, appuyant son dos contre le mur, fusillant du regard l'ange sombre. Le blondinet n'avait aucunement l'intention de sortir de là, loin d'être suicidaire. 

"J'n'ai jamais dit que j'allais jouer comme tu dis..." 

C'est une fois correctement réveillé, la douleur se fut plus tenace au niveau de l'épaule drôle, qu'il se tint de la main par réflexe. Une légère grimace de douleur, alors qu'il serrait son épaule. C'était certain, il était mal retombé. Fallait il qu'il évite de bouger son bras à présent. il pesta sur cet acharnement, serrant les dents, les yeux rivés sur Aetyhs. 


(court court court ._. )










#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Sam 16 Juin - 9:43

Les plantes ne sont jamais eternel, à part si elles sont en plastique : ce fut ce dont Darki eu la démonstration lorsque les ronces s'éffritèrent lentement, fanant à grande vitesse et révélant lentement le blondinet au travers des trous qui commençait à se former dans les verdures aux grandes aiguilles qui avait protéger un temp leur créateur. Celui-ci tenait son bras, une expression douloureuse sur le visage. L'épaule s'était peut-être déboitée lors de la chute de l'alchimiste, lui faisant mal. Aetyhs sourit, bien qu'il aurait aimé être la cause de ses douleurs. Il adorait le visage du blond quand il était déformé par la souffrance car la grimace dans laquelle était figé le visage du petit blond était charmante, et même, selon la notion du schizophrène-fou-sadique, plutôt mignon... Il ne fallait pas chercher à comprendre le brun, ou du moins, cette personnalité là du schizophrène, à part si, bien sur, vous cherchiez le mal de tête.

Peut-étre que si Aetyhs avait eu des penchants de violeur, il aurait cherché à faire d'autre chose au blond, à commencer par l'embrasser sans consentements... Mais Dark n'avait aucun désir charnel avec qui que se soit, homme, femme, adulte ou enfant, et, totalement dénué de la moindre notion d'amour, ne pouvait comprendre ce genre de chose... Il était juste une boite vide qui se remplissait de la souffrance d'autrui, et, tel un puis sans fond, il était insatisfaisable.

Mais laissons la psychologie de cotée et reprenons le récit : l'ange avait commencé à taillader le roncier pour atteindre le blond. Les branches chutaient sans répis et chaque nouvelle branche était un pas vers le blond et l'univers de souffrance qu'il lui prométtait, en lui susurrant ses douces menaces de la voix du passioné pour son objet préféré, ou celle de l'amant amoureux qui faisait la cour à sa belle, et lui promettait en journée des promesses accomplies la nuit... Une voix remplie de promesses...

Et celui qui promettait avançait inexorablement vers Edward, en se léchant les levres de sa longue langue effrayante....


Soudain, la dernière branche céda et chuta au sol, avec un léger bruit, le genre de bruit que l'on peut entendre parfois lorsqu'une branche craque et chute au sol en foret. Un bruit famillier, forestier. Mais, en l'occurence, ce bruit signifiait la fin de l'espoir de Edward. Un long silence suivit cette chute et plus rien ne bougea sur la coline. Puis, un leger rire, qui s'emplifiat, rire de fou sortant tout droit de la gorge d'Aetyhs. Un bruit horrible et inhumain. Son bruit. Son rire. Sa voix.

Il avançait tout en riant à gorge deployé, et, d'un geste adroit, il transperça le vetement de Edward pour le cloué au mur de terre. Le gamin avait l'epaule bloquer par sa veste au dessus de l'épaule ou se trouvait son automail, et ne pouvait pas esquiser un mouvement car le reste du corp d'Aetyhs etait coller a lui, l'empéchant de se débattre. Peut etre qu'une description plus aprofondis de la position des deux corps enlacé dans cette étreinte mortelle serait plus a meme de décrire la situation : une des mains de Aetyhs avait saisit le poignet du gamin et le maintenait au dessus de sa tete, pour le bloquer. Sa jambe gauche etait passer entre les deux de l'achimiste et sa cuisse droite apuyait sur la jambe gauche du gamin, l'empechant de bouger le bas du corps. Il aprocha sa tete de l'oreille du blond, et, tout en caressant sa gorge, il lui murmura, en ponctuant chaque fin de phrase par un claquement de langue.


Alors... Maintenant... Si on jouait...?

La jambe gauche remonta soudain, pas assez violement pour faire du mal au garçon mais assez pour le faire sursauter

Tu va voir... C'est un jeu très drole... Parce que... Je pourrait t'étrangler... À ses mots, les doigts du psychopates se mirent à serrer la gorge de l'alchimiste, de manière à le faire suffoquer. Après quelques secondes, il déserra son etreintre, et l'alchimsite avala goulument l'air.Mais cela ne serait pas drôle, n'est ce pas...?

La main se retira tandis que Aetyhs reculait la tête pour voir le visage térrorisé du gamin blond. Quel expression magnifique ! Il mourrait d'envie de le faire encore plus souffrir...

Il réaprocha la tête de l'oreille du gamin tandis que sa main saisit les cheveux blonds et les tirais en arrière, et posa sa langur à sa base, avant de la faire redescendre, prémise d'un jeu pervers et malsain... Il ne retira la langue qu'au niveeau de la pomme d'adam immature du gosse, avec un grand sourire:


Tu m'a l'air si bon... Hmm... Presque magique... Et quel est le gout de ton sang ?

La tête et la main reculèrent, tandis que le meurtrier saisit un couteau dans la poche de sa veste, et le sortit lentement en riant de son rire de psychopathe. La lame métallique brillait sous la lueur de la lune, et il la plaça sous les yeux du gamin, l'agitant doucement avant de la poser sur son épaule. Il l'apuya sur le tissu et le dechira fébrilement, presser de mettre à nu la chair rosé du garçon. Le tissu craqua agréablement sous la pressions de la lame, et le sourire du fou s'agrandit. Il se rentint pour ne pas mordre dans la peau mise à nu et déchira le vetement de haut en bas. Le torse etait donc totalement dénudé, laissant libre cours au fou pour faire des marques...

Il commença par appuyer la lame sur l'épaule du garçon, et fit descendre celle ci jusqu'au dessus de la zone des adbominaux. La lame laissa une marque rougéatre et le sang se mit à couler de la longue plaie qu'il venait de pratiquer. Le fou sentit son corp perdre le controle, mais, avant de lacher la lame, il eut le temps ou la folie de graver une sorte de signature, dans la chairvdu blond et a l'oposer de la large balafre : un D au allure de sourire fou mangeant deux petit A entrecroisé.


Il lacha ensuite la lame et la main du blond, et plaqua ses deux mains sur le torse du gamin pour lecher le sang qui en coulait... Ce fut peut etre sa seule erreur de la soirée...

[HRP: Je fais pas mieux...Ça te va ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luca A. Sean
Sparta de la Chatbox.
avatar

Messages : 238
Points : 449
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Race: Ange parasite
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Mer 20 Juin - 19:35

Les branches tombaient, alors que le temps s'écoulait de plus en plus lentement. Ce jusqu'à la dernière. C'est là que le sablier reprit son du. Le blond ne vit rien passer. Sans qu'il eut le temps de dire quoi que ce soit, de cligner ses yeux stressés, il trouvait son corps pressé contre le mur. Une lame plantée au dessus de son épaule droite, l'autre main était bloquée au dessus de son crâne, une jambe entre celles d'Ed, une cuisse appuyée contre l'automail de sa jambe gauche. Il sentait la main du psychopathe sur son cou, alors que ses yeux apeurés étaient rivés droit devant. Il ne regardait que le vide, ne respirant plus depuis plusieurs minutes déjà. 

Alors... Maintenant... Si on jouait...?

Il sursauta, sentant quelque chose remonter plus en haut. Il aurait très bien pu penser qu'il allait se faire violer, car à vrai dire, c'était l'impression que donnait Aetyhs. Seulement, il avait arrêté de songer à ce qui lui arriverait, cherchant plutôt un moyen de se libérer. 

Tu va voir... C'est un jeu très drole... Parce que... Je pourrait t'étrangler... 

Une fois qu'il eut terminé ces mots, l'ange noir serra la gorge du gringalet. L'idée d'avoir retenu sa respiration lui parut d'autant mauvaise qu'il se trouva en manque d'air, la pression de la main sur sa gorge était, en plus de cela, douloureuse, alors qu'il essayait de respirer, serrant les poings, essayant de se débattre, en vain. Quand il sentit enfin la main du brun se retirer, il inspira de façon bruyante, écarquillant les yeux, la respiration rapide alors qu'il reprenait son souffle. Il cru entendre l'autre prononcer quelques mots, sans qu'il puisse en comprendre quoi que ce soit, tous ses sens concentrés sur ce qu'il venait de lui arriver. Cette fois ci, ses cheveux obligeait Ed à pencher la tête légèrement en arrière, alors que l'humidité de la langue d'Adtyhs se faisait sentir sur son cou. 

Tu va voir... C'est un jeu très drole... Parce que... Je pourrait t'étrangler... 

Phrase très étrange. Le dégoût parcourait tout le corps du gamin. Sa seule idée fut un sceau à dessiner dans le mur de terre. Malgré la douleur de son épaule droite, il commença à marquer la terre de son indexe, grimaçant jusqu'au moment ou il perçût la lame du sadique juste devant lui. Le plus grand arracha grâce à la lame le haut du blond, approchant son couteau du corps contracté de la victime. Il s'empressa de continuer le symbole, ne bougeant qu'un doigt pour plus de discrétion alors qu'il tentait de masquer la douleur procurée. C'est là qu'il sentit sa chaire agressée, d'une longue droite de son épaule jusqu'au niveau de ses abdominaux. Il serra les dents, ouvrant grand ses yeux exprimant la souffrance donnée. Il posa son regard sur la plaie formée. 

Il ne pût s'empêcher d'hurler quand le brun finit de marquer ses lettres, fermant les yeux, sentant sa peau se déchirer, son propre sang se déverser sur le reste de son corps, tâchant ses vêtements, les imbibant de rouge. La douleur se prolongea quand il se mit à lécher le sang. Alors qu'il se voyait relâché, le poing du blond s'abattit violemment sur le visage de l'autre, suivit d'un pilier sortant du mur à l'horizontal pour finir de repousser l'Ange noir, créé à partir du cercle qu'il venait de terminer.

La respiration rapide, Edward passa son bras encore valide autour de son vente, serrant les mâchoires sous la souffrance, il se laissa tomber au sol, crachant le sang qui s'accumulait dans sa gorge. La vue trouble, ses forces lui échappaient lentement, alors qu'un flot de sang se dessinait au sol. La difficulté était à présent de garder les yeux ouverts, afin d'être sur de pouvoir les rouvrir un jour. 

(pardon c'est court .w. )










#B0A836
#876917
#0C0C0C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetyhs Affilion

avatar

Messages : 181
Points : 207
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : ...Entre mon café et mes dessins ! 8D

Feuille de personnage
Âge: 22
Race: Anges
Pouvoir:
MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    Sam 23 Juin - 18:58

Aetyh ne compris pas tout de suite ce qui venait de se passer : l'instant d'avant il était en train de lecher le suculant oiquide vermel qui coulait de la plaie du gamin, et voila qu'il se retrouva allonger par terre, avec un sacré mal de crane et de ventre. Comment cela ce faisais-t-il ? Comment le nabot blond avait-il put risposter ?

En effet, Dark n'avait pas vu le signe que Edward avait tracer sur le mur, trop occuper à se repaitre du sang qui coulait de la plaie pour voir ce détail ô combien important : résultat, il avait été par le poing du blond, puis le pillier de terre l'avait projeter a quelque mêtre. Et il était maintenant au sol, à voir des étoiles colorés, le soufle court...


Ah... Putain Edward... Ça fait mal... Vraiment... Sa va se... Payer...

Dark chercha vaillament à se relever, après avoir fait cette déclaration d'une voix rendu rauque par la douleur. Il avait surement une ou deux cotes cassé, mais il se devait de se remettre sur ses pieds pour chatier le jeune téméraire. Quand il fut relevé, ses jambes se mirent à vaciller et il retomba au sol, sans avoir eu le temps de récuperer son chapeau, qui avait voler à quelque mettre lors de l'attaque.

~Putain... Mon jouet va se tirer... Merde !~ pourrais être un résumé assez simple et ayant le mérite d'être très clair de ce que pensait le brun : en effet, il ne trouvait pas assez d'énergie pour manipuler ce corps qui ne lui obeissait pas totalement. Que devait-il faire, ou trouver la force de bouger ? La seule source d'energie disponible, s'était Edward, ou bien, attendre, mais Darkounet ne pouvait pas se permettre d'atendre. Il se mit donc à avancer lentement vers le parasite, ou plutot, ramper vers le blond, son secateur en main...

[Hrp: pardon, c'est court .__.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un grand au cheveux noirs et un petit au cheveux blonds. la-haut sur la colline... [pv Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 02. « Dream on »
» La longue histoire d'un Ange...
» Arya Ombrelune
» Eleys [Voleuse et aventurière]
» Un bois ensanglanté (with idril telrunya)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» L A W ' S - K I D S :: Alentours ▬ E S P A C E RP :: La colline-